AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deep deep down, I belived ♥ [Nagi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Deep deep down, I belived ♥ [Nagi]   Mar 7 Juin - 1:01

Nagisa Asahina
Infos Générales :
▬ Age et date de naissance : 19 ans née un 21 octobre
▬ Nationalité : Japonaise
▬ Sexe et Sexualité : Femme
▬ Groupe : Etudiant
▬ Club : Natation si possible vice présidente (Elle n'a pas la prétention de plus)
▬ Études : Nagi étant une pianiste depuis ses 3 ans j'aimerais bien la mettre en section Musique ou littérature si il n'y a pas x)
▬ État Civil : Non mariée pour le moment ? .w.
▬ Travail : Donne quelques concerts et des cours de piano de temps en temps ça lui permet de gagner un peu sa vie (et de payer son loyer).
Description Physique :

Nagi, c'est une petite tête rose. Autrefois c'était une naine d'1m45. Aujourd'hui elle montre fièrement ses 1m60 quand bien même elle aimerait être un peu plus grande. Nagi elle est fine. Enfin, elle doit surtout ça à sa pratique récurrente de la natation. Faut dire qu'elle est assez gourmande la demoiselle et qu'elle a une sale tendance à prendre rapidement du bide si elle se laisse aller et comme elle fait partie de ses jeunes femmes avec le mot complexe tatoué sur le front, Nagi fait son maximum pour garder un poids et un bidon à peu prêt correct.

Nagi complexée et pas qu'un peu. Sur sa petite taille, sa poitrine qu'elle trouve bien trop plate comparé à celle de ses camarades, sur sa pointure parce que mine de rien elle chausse de 40. Ceci dit, Nagi à la chance d'avoir des jambes fines et la taille bien dessinée. Nagi à des doigts fins, des doigts de pianiste dit-on. Ceci étant dit, le piano est un des seuls moment où elle peut démontrer son habilité... Au quotidien ses doigts sont plutôt du genre maladroits... La couture par exemple, c'est pas son truc.

Mais plus qu'une paire de nibards et une paire de fesses, Nagi c'est aussi un visage. Une petite tête ronde qui ne passe pas tellement inaperçu. La faute à sa couleur de cheveux... Rose et qui n'est vous en doutez, absolument pas naturelle. Nagi est une jeune brunette de naissance cependant, et malgré la crise de nerf de sa belle-mère, elle possède depuis plus de dix ans maintenant une chevelure rose de princesse. Pourquoi ? La faute à son papa. Un grand homme voyez-vous. Nagi à une belle-mère... Plutôt stricte dirons nous (en vérité c'est un véritable démon) qui éduquait son erreur de belle-fille a être une dame du monde digne de ce nom. Ceci dit, monsieur Asahina digne chef de famille et... Homme soumis n'osant pas aller à la confrontation direct à ses heures perdues, avait décidé de montrer la preuve de sa contestation en colorant les cheveux de sa fille. Cette touche très girly valu à la petite Nagi de paraître à la une d'un magasine de mode pour enfant. A la suite de quoi, et même si ce fut à contre cœur, Kaede Asahina accepta de laisser sa belle-fille avoir la couleur capillaire qu'elle souhaitait. Depuis, Nagi porte fièrement cette couleur. En plus de trouver ça particulièrement jolie, elle y voit également sa première victoire contre Kaede.

Nagi possède de grands yeux bruns ornés de cils plutôt long et fournis. Elle à toujours eu ce regard un peu enfantin et innocent. Malgré l'âge et le passage dans le monde des adultes, malgré les épreuves, cette lueur enfantine ne l'a jamais quitté. Par moment ses yeux pétilles... Généralement à la vie d'un plateau de nourriture bien remplit. Elle possède un visage fin et une peau laiteuse, Nagisa est le genre de fille à être pâle et il n'est pas rare de la voir avec des cernes et des rides de fatigues à la suite de ses longues nuits de travaille à la vieil d'un concert important. De même, Nagi est une myope aguerrie. Elle portait avant une grosse monture au verres épais. Cette monture, elle l'a encore, mais depuis plusieurs années déjà, elle a opté pour les lentilles de contact.

Niveau style vestimentaire... Nagi porte de tout. Elle aime bien les vêtements décontractés et possède une large collection de pantalons et sweet amples. Elle aime se vêtir de gros et longs pulls pour traîner chez elle. Ceci dit, elle aime aussi se faire belle et porte avec sobriété des robes. Elle n'aime pas trop les vêtements trop moulants ou trop décolleté, elle n'est pas à l'aise en mode sexy. Elle ne l'a jamais été. Aussi, elle adopte plus un style mignon que femme ravageuse. Ceci dit elle pourrait se le permettre... La timidité surement.


Description Mentale :


Nagi, c'est une demoiselle que revient de loin. C'est une enfant ayant vécue dans un cocon toute sa vie et qu'on a soudainement balancé dans l'adolescence sans qu'elle y soit vraiment préparée. Nagisa, c'est un monstre de maladresse. Une petite fleur qui s'éclot difficilement. C'est une fille gentille, serviable mais qui est encore aujourd'hui en proie à une terreur sans nom, à la peur du lendemain qui vous prend tout, à l'avenir incertain, aux fantôme du passé.

Nagi, c'est la maladresse. Autant bien physique qu'émotionnelle. Que ce soit hier ou aujourd'hui ça n'a pas changé, ça restera surement toujours le cas. Les relations sociales ne font clairement pas partie de ses qualités premières. Ne vous y prenez pas, elle aime les gens, c'est quelqu'un de très avenant Nagisa, juste qu'elle ne sait pas toujours comment exprimer ses idées correctement. Elle doute beaucoup, elle se remet constamment en question. Étrangement, elle a besoin des autres mais en a en même temps peur. C'est une petite patate honnête. Du haut de ses 19 ans, Nagisa déteste mentir, elle ne sait pas arrondir les angles et quand la vague d'émotion ou que le débat intérieur est trop intense, elle partira alors dans de longs monologues sans queue ni tête.

Elle est assez pudique. Hormis dans le cadre de la natation qui est un sport, elle rechigne à montrer son corps en public. Nagisa c'est clairement pas le genre de nana qui va vous rouler une pelle en soirée ou se frotter à vous histoire de marquer son territoire nan. Elle est assez candide en ce qui concerne les relations homme/femme. Elle croit au happy ever after même si elle est consciente que rien n'est simple en ce bas monde.

Nagi, c'est aussi une demoiselle passionné dans ce qu'elle fait. C'est surement un défaut mais elle prend toujours à cœur (peut être trop) le bien être de ses amis ou les malheurs de leurs vies. Nagisa à du mal à s'occuper d'elle. Elle n'en voit pas tellement l’intérêt en fait. Pour elle le bonheur vient des autres et il est donc normal de tout mettre en oeuvre pour leur rendre la pareille.

Mais Nagisa, c'est aussi une évolution. Elle a bien grandit depuis son arrivée dans la civilisation. Elle a gagné en maturité. Gagné en assurance. Elle vous regarde dans les yeux. Par moment elle vous taquinera même. Elle se lâche un peu plus pas au point de danser au milieu de la rue (quoi que bourrée...) mais quand même.

Ah ce sujet, Nagi est de très bonne compagnie pendant ses sessions de beuveries. Elle à prit goût à la bière. Elle ne picole pas souvent mais quand c'est le cas... Préparez vous à vous payer le délire du siècle. Elle rigole, à des petits quart d'heure de folie... Bref, ça vaut le coup.

Hormis ça, Nagi affectionne la musique, elle aime les séries télévisées et pourrait passer des heures à jouer sur son PC ou sur sa console de salon.

Enfin en résumé, Nagi c'est une gentille patate. Maladroite, un peu perdue socialement mais particulièrement drôle bourrée. ♥

Histoire :

Nagisa Asahina est née d'une relation extraconjugale entre Haruto Asahina PDG d'une grande maison d'édition et héritier du clan Asahina  et d'une fille de joie de Tokyo. Leur rencontre avait été brève mais très intense. Tout ceci c'est passé au cours d'une réunion importante à Tokyo. L'homme à l'époque âgé de 30 ans venait de reprendre l'entreprise de son père. Encore jeune et insouciant il avait voulu ce payer du bon temps, et cela n'avait pas raté. A l'annonce de la stupéfiante nouvelle, l'homme avait au départ rogné toutes responsabilités. Venant même proposer l'avortement de la malheureuse victime contre une forte somme d'argent. Mais face à une volonté de fer de la part de la  jeune femme, l'homme n'avait eu que d'autres choix que de s'incliner. Il laissa la femme et l'enfant qu'elle portait tranquille et parti. Environs un mois plus tard c'est son épouse, Kaede Asahina, fille d'un riche PDG partenaire (les joies des mariages arrangés) des éditions Asahina qui tomba enceinte. Et si au début Haruto n'avait pour cette femme que de la sympathie, il avait apprit au cours de ces mois à l'aimer. malheureusement la lady fut victime d'une fausse couche et perdue son enfant dans l'accident. Accablée de chagrin elle ne mangeait plus, ne dormait plus. L'homme inquiet pour la santé de sa bien aimée se souvenu de l'enfant qu'il avait engendré par accident quelques mois plus tôt. Il décida de reprendre contact avec son ex amante et lui proposa un marché. Il assurait l'avenir de la petite fille qu'elle venait de mettre au monde en lui faisant porter son nom et en lui fournissant une bonne éducation. Quand à la mère, elle bénéficierait d'une somme d'argent considérable, d'un logement et d'un nouveau travail en tant que secrétaire dans les bureaux de l'entreprise. La mère de Nagisa accepta après quelques temps de réflexions, et c'est avec un petit bébé aux grands yeux noisette que Haruto Asahina se présenta chez lui.

Au départ le bébé fut un gros sujet de dispute entre Madame Asahina et son mari. La femme lui reprochant notamment de l'avoir trompé peu de temps après leur mariage et de lui offrir un accident en guise d’enfant de remplacement.  

C’est là que commence véritablement notre Histoire.

~

Kaede Asahina n'avait jamais vraiment digéré la tromperie d'Haruto. Pourtant, elle aimait profondément son mari. Elle aimait aussi profondément la famille Asahina. Et pourtant, malgré tout son amour... Kaede avait échoué. Échoué dans son rôle d'épouse, dans son rôle de femme. Ce n'était plus qu'une femme stérile réduite à vivre avec le fruit de la tromperie de son mari. Avec cet accident, Kaede s'était attiré les foudres de Seira, la doyenne du clan, mère de son mari et chef de famille. Avec Nagisa, Haruto c'était attiré les foudres de sa mère. Et personne ne souhaitait avoir la vieille japonaise en ennemis. Kaede n'était pas bien, elle n'a plus vraiment été bien après cet épisode. Elle n'était plus que l'ombre de la grande lady qu'elle fut jadis. Et il n'y avait qu'une explication à cela, qu'une seule fautive dans cette histoire. Cette enfant, cette erreur. Nagisa.

Haruto était un père adorable, un homme bon qui était tombé sous le charme de la brunette. Il adorait sa fille, la voyait comme un joyaux dont il ne saurait se détacher. Malheureusement, son emploi lui demandait d'être souvent en déplacement et donc peu présent dans la maison familiale. Aussi, ce fut Kaede qui prit la responsabilité d'éduquer la progéniture de son mari. Cours de chant, de piano, de mathématique, de danse, d'Anglais, de Japonais et de Français. Tout y passait. La sévérité était de mise et la mère Asahina défoulait toute sa haine à force de mots blessants et de regards haineux. Nagisa durant les 15 premières années de sa vie vécue enfermée chez elle, prise entre les cours que lui infligeait sa belle-mère et leurs rares moments de paix qu'apportait avec lui le retour d'Haruto à la maison.

Nagi telle une raiponce des temps modernes ne connaissait rien de la vie. A quinze ans elle était encore comme un nouveau ne connaissant rien du monde. C'est là que tout changea. Sa grand mère, Seira, avait besoin d'une héritière. Haruto n'étant plus en course depuis qu'il s'était déshonoré c'est à Nagisa que revenait la lourde de tâche de représenter le futur des Asahina. On l'envoya donc à la Seika no Gakuen. Un établissement réputé pour jeune gens du monde. Officiellement, Nagisa était la fille de Kaede et d'Haruto, futur héritière de l'empire Asahina. Rien de plus normal. Et pourtant... Si la vérité se savait... Ce serait la fin de tout.

Là bas, elle découvrit pour la première fois le monde. La vie en communauté. Pour la première fois, elle se fit des amis, elle tomba amoureuse aussi. D'un jeune homme, d'un certain Kohaku. Elle ne sût jamais vraiment pourquoi c'était arrivé, mais c'était arrivé. Elle l'aimait, l'aimait d'un amour pur et à toutes épreuves. Haku en avait bavé, plus qu'elle même. Contrairement a elle, il était brisé, hanté parce qu'il avait provoqué et perdu dans le passé. Nagisa grandit avec lui. Mais Haku partit du jour au lendemain sans prévenir.

Et là tout partit en live.

Il y avait dans l'établissement un certain The Watcher qui s'amusait à divulguer des secrets importants au public. Qui s'amusait à détruire des vies.

Deux ans avaient passé, Nagi avait désormais 17 ans révolu, presque 18. Elle était perdue. Kaede et Seira lui avait reproché sa mise en couple et son comportement de l'après Haku. Elle avait aussi apprise entre temps ce qui c'était passé le soir où Haruto l'avait récupéré chez sa mère biologique. Elle avait très mal prit le fait qu'on lui cache la vérité. Elle avait toujours sût qu'elle n'était pas la vraie fille de Kaede, elle avait toujours qu'elle venait d'autre part, sans savoir d'où et dans quelles circonstances. En quelque sorte, elle avait l'impression d'avoir été vendu, d'avoir été une marchandise sans âme. Ça, la détresse de la solitude et le départ d'Haku qu'elle n'avait jamais réellement oublié = destruction.

Et le pire restait à venir.

The Witcher avait frappé. Un nouvel sms. Un nouvel article sur son site.

"La vérité sur les origines de l'héritière Asahina !"

L'article avait fait grand bruit dans les hautes sphères. Scandaleux, déshonneur et j'en passe. Tant de mots répétés encore et encore. Nagisa avait tout perdu. Le clan Asahina avait tout perdu. Elle avait 17 ans et son petit monde était en crise. Le temps que les choses se calme, Haruto envoya sa fille étudier en Australie, dans le pensionnat de l'île Rosebury dont il connaissait là bas un ami. Nagi se retrouva seule dans un pays qu'elle ne connaissait. M'enfin, tout était mieux que le Japon pour le moment.

Nagi recommença une autre vie. Elle prit un petit job de serveuse et rencontra de nouveau Haku. ce fut un choc, de tout les endroits possible comment cela ce faisait-il qu'il était là ?

Oh, leur rencontre ne fut pas facile. La suite non plus. Nagi lui en voulait, lui en voulait profondément d'être partit sans rien dire. Cependant, la petite flamme qu'elle avait au fond d'elle n'était pas encore éteinte. Ça a mit du temps, mais ils se sont fréquentés de nouveau. En tant que bons amis au début... Puis petit à petit. Peut être était-ce cela qu'on appelait lié par le destin. Allez savoir ? Pourtant, a l'aube d'un nouvel idylle le passé refit surface.

- Nagisa, ma puce. Je suis désolé de t'imposer tout ça. Ta grand-mère et moi même souhaiterions te voir. Il faut que tu reviennes.

Seulement... Avait-elle envie de revenir ? Non. Bien évidemment. Elle aimait son père, réellement. Mais ne voulait plus se faire manipuler par le clan. Quel avenir avait-elle de toute façon ? Ce n'était qu'une enfant bâtarde, ni sa véritable mère, ni sa famille ne voulait d'elle alors à quoi bon. Pourtant, elle ne pouvait pas fuir la réalité. Elle devait aussi mettre un terme à tout ça, affronter le problème de face.

Nagisa retourna au Japon.

Pendant un an, elle entretenue avec Haku une relation à distance. La vie là bas n'avait pas été simple. On lui demandait de faire des choix, de s'excuser puis d'assumer un rôle qu'elle n'avait jamais voulue. Il y eu de longues discussions pour savoir quoi faire. Son père s'excusa, longtemps. Le clan était au bord du chaos et Seira eu un mal de chien à redresser la situation. Au final un terrain d'entente avait été trouvé.

Le débat était encore bien présent. Aussi, le clan se devait de faire profil bas un certain temps. Seira prit la décision de réhabilité son fils au poste d'héritier. Nagisa obtenue gain de cause quant a sa demande de vivre à l'étranger. Pour le moment, vivre au Japon était compliqué pour elle, elle devait se faire oublier. Kaede prit mal la nouvelle. Elle trouvait ça trop simple qu'une enfant indigne s'en tire à si bon compte. Nagisa ne s'en plaignait pas.

- Hey, salut. Je rentre après demain sur l'île. Désolée, tout ça a prit du temps mais je reviens... La situation est encore un peu bancale, je t'expliquerais ça en face à face mais... Disons que j'ai le droit à une période d'accalmie.

Ce fut la dernier sms qu'elle envoya à Haku avant de quitter le Japon.

Bien sûr, tout n'était que temporaire. Sur le long terme, elle était consciente que d'autres épreuves viendraient. Elle devait recoller les morceaux avec son père. Et l'ombre menaçante de Kaede et de Seira lui faisait croire que tant qu'elle porterait le nom d'Asahina, sa liberté ne serait qu'une illusion qu'on lui permettait juste d'entretenir.





Infos Complémentaires :
▬ Ton petit pseudo : Nagi
▬ Comment as-tu atterri ici ? : Je suis un ancienne membre ayant retrouvée les fesses d'Haku ♥
▬ Tu as un DC ? Si oui, qui : Nop
▬ T'en penses quoi, du coup ? Hmm... Nan, Gertrude c'est pas un nom top top pour ton gosse chérie...
▬ Tu affirmes avoir bien lu le règlement ? Voui ? J'ai pas vue de code en lisant le tout owo
Codage par Tyria - Crimi


Dernière édition par Nagisa Asahina le Mar 7 Juin - 22:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jenny C. Robinson
Personnel
Personnel
avatar

Messages : 2462
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Surnom: Jen'
Âge: 26
Chambre/Appartement: À la pension, au premier étage.

MessageSujet: Re: Deep deep down, I belived ♥ [Nagi]   Mar 7 Juin - 8:25

Coucou et bon retour parmi nous ♥

Je me rappelle de tes RP avec Kohaku, ils étaient touchants. Cependant, je ne suis pas sûre que tu avais un RP avec quelqu'un d'autre. Normalement, c'est plus cool de ne pas s'en tenir à un seul partenaire. J'espère que cela ne t'ennuiera pas d'avoir d'autres partenaires pour RP.

Quant aux fesses de Kohaku, ce n'est pas le genre du forum x)

Il y a quelques fautes d'inattention, si tu pouvais en corriger quelques-unes ou sinon, je te les montre.

Je n'ai pas bien compris un truc. Tu dis qu'elle a tendance à prendre du bide mais elle est fine. Son poids fait du yoyo ? C'est un peu contradictoire en fait ces deux détails XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionmakeitcount.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deep deep down, I belived ♥ [Nagi]   Mar 7 Juin - 13:16

Elle est fine de taille mais prend tout du bide. Après Nagi n'est pas glandeuse, c'est une sportive ça l'empêche de trop prendre. x)

Et nan ça ne me dérange pas de rp avec d'autres personnes bien au contraire. J'avais quelques rp prévus ici il me semble mais je ne suis pas resté assez longtemps pour les démarrer en pratique. x)

Je vais surement corriger ça ce soir ayant un oral cet aprem @w@
Revenir en haut Aller en bas
Jenny C. Robinson
Personnel
Personnel
avatar

Messages : 2462
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Surnom: Jen'
Âge: 26
Chambre/Appartement: À la pension, au premier étage.

MessageSujet: Re: Deep deep down, I belived ♥ [Nagi]   Mar 7 Juin - 13:49

Merde pour ton oral ! ^^

Okay. Et sinon, tu peux me dire le nom de ton personnage et sa provenance ? Comme on a tout retiré, je n'ai plus ces précisions.

Toutes les fiches sont conservées aussi, je n'ai pas pensé à te rendre ton ancienne fiche via message privé, désolée u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionmakeitcount.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deep deep down, I belived ♥ [Nagi]   Mar 7 Juin - 14:33

Aucun problème, ça m'a permis de faire évoluer un peu Nagi. XD

Alors pour la source il s'agit de la Vocaloid Megurine Luka version just be friend (je ne sais pas si ça a une importance la version mais comme par moment elle change de tête sur certaines chansons... owo)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deep deep down, I belived ♥ [Nagi]   Mar 7 Juin - 19:15

EDIT : J'ai peut être pas les yeux en face des trous (désolée la fatigue @w@) mais normalement tout est bon ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jenny C. Robinson
Personnel
Personnel
avatar

Messages : 2462
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Surnom: Jen'
Âge: 26
Chambre/Appartement: À la pension, au premier étage.

MessageSujet: Re: Deep deep down, I belived ♥ [Nagi]   Mar 7 Juin - 22:13

Coucou ♥

Je t'ai fait double-poster, pardon :/

Hum... Mariée, avec un "e" à la fin Razz

Tu as corrigé le principal, donc ça me convient.

Hum, pour éviter les sosies, ça t'ennuie que je mette directement Megurine Luka de Vocaloid ? Sinon, celle de Vocaloid sera prise également et elle ressemblera à la tienne donc bon. Après, c'est comme tu veux.

Je te validerais dès que j'aurais ta réponse :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionmakeitcount.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deep deep down, I belived ♥ [Nagi]   Mar 7 Juin - 22:31

Si tu trouve ça plus simple je ne m'y oppose pas ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Jenny C. Robinson
Personnel
Personnel
avatar

Messages : 2462
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Surnom: Jen'
Âge: 26
Chambre/Appartement: À la pension, au premier étage.

MessageSujet: Re: Deep deep down, I belived ♥ [Nagi]   Mer 8 Juin - 17:09

Je te valide cette fois et j'ai réservé comme je te l'ai proposé, ça évite les sosies.

Je rappelle que les RP ne sont pas encore permis, on attend patiemment le nouveau thème avant ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionmakeitcount.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deep deep down, I belived ♥ [Nagi]   Mer 8 Juin - 17:16

Oui oui .-. Bienvenuuuuu !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deep deep down, I belived ♥ [Nagi]   Mer 8 Juin - 17:57

JE SUIS LAAAAAA *^*

Aucun problème je reste sage devant la porte du pensionnat .w.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deep deep down, I belived ♥ [Nagi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deep deep down, I belived ♥ [Nagi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 06. Rolling in the deep.
» PANSY • rolling in the deep.
» FOLLOW ME DEEP SEA BABY~ ft. keelan
» Deep ocean (feat Clay)
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Un peu de paperasse :: ➺ Les archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: