AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)   Jeu 7 Juil - 20:26

Orsola Aquinas
Infos Générales :
▬ Âge et Date de Naissance : 20 ans depuis le 07/07/96
▬ Nationalité : Japonaise (mais a des origines russe)
▬ Sexe et Sexualité : Féminine et bisexuelle
▬ Groupe : Etudiante
▬ Club :Danse
▬ Études :Scientifique
▬ État Civil : Célibataire
▬ Travail : Proxénète
Description Physique :
Orsola serait une femme d'apparence admirable si elle avait pu faire un effort en soignant sa tenue en devenant modèle ou dans le domaine du mannequinat, mais malheureusement ça ne sera jamais le cas puisqu'elle s'habille habituellement comme un garçon. C'est une fille assez grande, mais ce n'est pas une sportive de haut niveau (voire athlète), elle a visage ovale avec des yeux d'un bleu profond, une chevelure châtaine courte au carré et elle les laisses comme elle sont car n'ayant pas de style de coiffure en particulier, cela ne lui posait pas problème, elle a une silhouette plutôt fine, mais n'est pas "maigrichonne" pour autant ! D'une poitrine pas volumineuse mais assez grosse de visuel qui donnerait vers un "Bonnet C". Elle mesure près d'un mètre soixante-treize pour peser soixante kilos seulement, elle n'a jamais voulu devenir ronde et obèse malgré quel aime manger en général, mais comme elle voulait être forte, elle a bu plein de lait et seul ses seins ont légèrement prit du galon.

Pour ce qui compose sa garde-robe, dans sa jeunesse, elle pouvait être variée, mais elle a décidé de corriger ça suite à un incident par le passé... Il est vrai que les filles aiment se sentir plus féminine et belle d'apparence mais c'est justement un défaut une fois en extérieur et surtout avec les hommes, les types que peuvent être les voyeurs ou pervers en tous genre s'amusèrent souvent à la mater, comme par exemple en prenant le train et comme eux restaient assis et que le wagon était bondé par les voyageurs, ils pouvaient être faciles pour eux de mater les parties sensibles du bas-du-corps de la femme comme leur culotte sous les jupes/robes et de prendre des photos et depuis ce regrettable incident, elle a décidé de changer sa tenue vestimentaire.

Pour le coup, elle ne porte quasiment que des vestes ou mini-blouson de cuir noir façon rebelle sous un top ou t-shirt sombre, et de pantalon évasé de type "Bootcut" comme les jeans a patte d’éléphant avec des escarpins Patent a bout rond bien noir ou encore à la mode des années soixante-dix avec les pantalons en mode "Flare" qui sonnait rétro, mais couramment porté à l'époque disco, ou encore d'un ensemble unique qui est un vêtement une-pièce qui commence par un t-shirt qui maintiens sa poitrine fermée par une braguette en son centre, une couleur naturelle presque ébène avec des manches courtes au niveau de l'avant-bras alors que le reste du textile se prolonge jusqu'au bas-du-corps par-dessous les bottes plateforme chausser sur ses pieds dont sa pointure est le 40. Elle l'accompagne souvent d'un petit foulard au cou ou qu'elle noue sur sa tête comme avec un "Head-band" en attachant ses cheveux avec des lunettes de soleil. Elle ne porte pas vraiment de bijoux, mais se contente de soit d'un bracelet et d'un simple collier fantaisie avec des lunettes de soleil orange.

Spoiler:
 
 

Description Mentale :
 Orsola n'est pas une fille ordinaire, elle se moque du système social et la Loi, elle la bafoue ou s'assoit dessus. Si elle faisait un minimum d'effort dans la vie de tous les jours (ou dans son quotidien), elle s'en verrait améliorer en apportant du changement, mais non, sa personnalité est unique, elle n'a aucune retenue ni de discrétion et n'hésite pas à dire ce quelle pense, et parfois même dans son délire de maniaque, elle prend toujours de haut les personnes qui l'entoure, ce n'est pas qu'elle aime rester seule (où à s'isoler dans la solitude avec les ados) mais disons là ou elle passe, elle sème le trouble et la zizanie auprès des jeunes d'un chouia près dans son âge (jeunes de 17 à 19 ans), et pour y parvenir, rien de plus simple, elle fait propager des rumeurs fausse à propos d'une personne qui peut être n'importe qui (ou elle s'adresse directement à l'intéresser) et lui conte des conneries en se montrant persuasif et en insistant sur les détails, résultat des courses quand il y a une baston ou une embrouille, elle ne peut que se réjouir et s'exciter de voir pareil scène de conflit.

Vous l'avez deviné ? Une vie paisible et calme l'ennuie à mort ! D’où le fait quelle s'arrange pour déclencher elle-même des hostilités et histoire en tout genre basé sur la violence qui peut la rassasier pleinement. Elle a pour habitude de se faire craindre et de se faire respecter par la domination et la force, bien sûr ça ne marche pas à tous les coups avec tout le monde et ne baisse jamais les yeux devant un bonhomme, quitte a ce que soit l'effet l'inverse de son attitude joué par son adversaire et de se prendre des coups-de-poing stomacaux en se pliant de douleur et gerber sur le bas des manches de son pantalon "Bootcut" et sur ses bottes plateforme, elle continuera de faire un vilain sourire en encaissant les coups au ventre de son mieux au fur et a mesure de la provocation incessante et c'est là qu'une ouverture se formera quand son opposant est vidé de son énergie par la fatigue et elle inflige un solide coup de talon dans le service trois pièce de ce dernier.

Miss Aquinas se fiche éperdument de ce qu'elle apporte autour d'elle et de l'avis des autres, si elle n'a pas d'ami(e)s, ce n'est rien et la vie continue ! Pourquoi ne pas faire endurer ce calvaire dans sa nouvelle demeure que sera la pension avec les autres élèves ? Ce qui restera à voir, bien entendue.

Histoire :
Miss Aquinas vit le jour au pays du soleil levant au sein d'une famille ordinaire mais avant de relater sa vie, il vaux faire un bond dans le passé soit vingt-ans en arrière d'ou l'histoire se passe vers la fin des années quatre-vingt-dix. Nous sommes en 1994, le pays prospérait avec son tourisme et les étrangers amoureux du pays comme pour leur bazar de babiole technologique en tous genre ou pour leur patrimoine culturel et traditionnel. Ce jour-là, un homme russe du nom de Sergei Aquinas qui était alors photographe pour un magasine de culture avait fait escale au Nippon, son rédacteur en chef l'avait envoyer sur place afin de pécher des news sur ces fameuses demoiselles qui portait des panoplies de héroïnes fictive et c'est en prenant des photos d'une de ces modèles qu'il fit la connaissance d'une femme du nom d'Azusa Miura habillée en "Race Queen", et il apprit que la jeune femme ne faisait pas ce job par passion ou par plaisir, elle essayait de réunir du fric pour pouvoir se tirer de ce pays et partir en Europe ou en Amérique, elle était diplômée d'un B.E.P en commerciale, mais elle n'a pas réussi à trouver de job dans les affaires du monde sociale parce que les patrons ne recrutaient que des hommes pour ce genre de poste, et ayant un loyer a rendre, elle n'eut que le choix que de s'intégrer a contre-cœur.

Le jeune homme avait tisser un étroit lien d'amitié avec la dame et puis un beau jour, ils ont décider de construire une vie ensemble et fonder une famille et se marièrent deux ans plus tard, le jeune couple avait alors décider de s'installer au Japon et lui promit que tout deux n'auront jamais aucun souci financier et coulèrent des jours heureux. L'an suivant naquit une fille qui combla les parents de joie, mais ce fut aussi là, le premier problème qui a germé à partir de rien, juste pour un simple prénom... La mère voulait lui donner un prénom de son origine, mais le mari fut contre cet avis et proposa plutôt de l'appeler par un prénom féminin russe. Les parents eurent alors une longue conversation qui vira à la dispute, mais comme elle constata que son mari devenait rouge de colère et peut-être qu'il l'aurait involontairement levé la main contre son insu, abdiqua et laissa son époux baptiser leur fille qui se nommera finalement Orsola.

Les cinq années se succéderont par la suite, mais sans aucune amélioration quelconque au sein de la petite famille, les tensions s’accroît a partir de rien alors qu'encore avant la naissance de leur gamine, cela n'avait jamais exister, le couple se demanda si par hasard l'origine de ce conflit ne pouvait qu'être du à l'arrivée de cette enfant et si il ne fallait pas s'en débarrasser... Cela était complètement stupide ! Bref, un jour d'été comme un autre, la famille avait prévu de faire une ballade au parc de la commune, ils s'étaient dits que leur progéniture s'amuserait bien et aura l'esprit détendue en l'absence de conflit et que peut-être par le biais de cette action, le couple pourrait se remettre l'un et l'autre en confiance et cesser leur jérémiade de tous les jours, mais le destin décida les choses autrement, car "Death" alias le Faucheur de l'ombre n'était pas loin.

La famille se trouvait malheureusement sur un passage piéton et n'avait pas fait attention au feu vert qui annonçait le passage des véhicules, alors que les parents étaient en train de débattre sur leur queue de cerise habituelle, la petiote avait aperçu un papillon et en laissant tomber sa poupée pour aller essayer d'attraper l'insecte volant, le bruit des moteurs de camions rugirent en roulant, la mère de famille ayant remarqué la main vide et que l'enfant ne l'a tenait plus en main fut prise de panique en la voyant sur la route alors que les voitures se trouvaient à moins de dix mètres de la gosse (bien que quelques automobilistes eussent freiné leur véhicule à l'avance, mais ceux qui se trouvaient devant eux n'avait pas eut le temps) et c'est dans la précipitation que les parents se ruèrent pour attraper leur enfant et le lancer directement sur le trottoir, l'enfant fut blessé à la tête du choc qui l'avait heurté due au frottement sur le sol, mais son père et sa mère eurent moins de chance et décédèrent sur le coup après avoir un poussé un cri douloureux puis le silence.

Dix ans après le drame, l'enfant fut placer en famille d’accueil et transférer en France afin quelle poursuive sa scolarité et qu'elle apprenne à communiquer en langue étrangère (le français notamment) car le tribunal a jugé mieux qu'elle ne grandisse pas dans le pays ou elle a vu ses proches mourir sous ses yeux (de crainte, qu'elle ne devienne dépressive et se décide à mettre fin à ses jours...) par les assistants sociaux et avait du passé de famille en famille du fait de son instabilité et de son comportement qui ne faisait pas bonne figure, les tuteurs se plaignaient sans cesse qu'il n'y avait absolument aucune chance que cette fille ne parvienne a s'intégrer dans le monde sociale et se faire des amis en plus de vivre une vie normale (ce qui apparemment est bien trop demander pour elle), elle aimait bien faire régner la terreur en s'en prenant a plus petit quelle et, si jamais l'un d'eux qui tentait de se rebeller de ou la désobéir, elle leur en faisait voir de toutes les couleurs, malgré que la plupart des parents adoptifs quelle a rencontrer au cours de sa vie avait une grosse envie de lui coller une tarte pour son attitude et son manque de respect mais ils ne pouvait rien faire (sinon, ils seraient puni par la Loi) si ce n'est que céder a ses caprices. (sinon, ils seraient punis par la Loi)si ce n'est que céder a ses caprices. Les familles d’accueil n'avait hâte que d'une seule chose, c'est qu'elle foute le camp au plus vite.

La jeune fille alors âgée d'une quinzaine d'années fut placée provisoirement dans un foyer masculin (faute d’indisponibilité de son assistante sociale par manque de temps pour son suivi de dossier), elle ne fut pas étonnée de savoir qu'il n'y avait pas d'autres filles dans la structure, mais ça elle s'en ficha, car désormais, elle pensa qu'elle pourra s'amuser avec les gars qui se prenaient pour des machos de ce foyer.(comme l'extinction des feux en chambre et l'heure du couvre-feu ou ne rentrant pas à l'heure, etc) Les éducateurs firent de leur mieux pour ne pas se laisser, emporter et garder un "self-contrôle" avec une bonne maîtrise de soi mais ce n'était pas évident...

Dans sa, dix septièmes année d'anniversaire (peu avant sa majorité), la jeune femme avait grandi et gagné et beauté comme en charme et pas mal de gars avec qui elle a eut une mauvaise entente tentèrent de la séduire mais c'était peine perdue, toute les demandes quelle recevait par lettre dans son casier et bien, elle les foutait à la poubelle. Un beau matin alors quelle fume une cigarette derrière la cour, elle se surprit à entendre une infos confidentiel entre des mecs de son hall (voisins de chambre de même étage) et apparemment le leader d'une bande de racaille au sein même du foyer (et celui qui avait aussi tenter de sortir avec elle et qui s'est fait rejeter comme un malpropre quand il s'est vu décliner sa proposition) aurait reçu une belle somme d'argent de son dernier travail et son chèque est arriver et ce fut un de ses amis qui est parti le chercher et de le remettre à l’intéressé, et le montent estimé d'après les dires serait de deux-mille euros !
Une petite somme rondelette pour une seule soirée, mais une incroyable aubaine pour la miss si elle disposait de cet argent durement acquis par un autre, alors qu'elle restait dans son délire imaginaire à se voir faire du shopping et dévaliser les magasins avec le pognon, elle entendit que le gaillard était supposé rentrer en fin d'après-midi de sa sortie, la jeune femme eut alors une sombre idée et s’éclipsa avant de se faire repérer et s'enferma dans sa piaule pour le reste de la journée en guettant par le trou de la serrure la porte d'en face (qui est la chambre du propriétaire du chèque) et elle avait planifier un plan infaillible digne des films de cambriolage...

Vous l'aurez deviné, elle compte voler le chèque à la nuit tombée (voire tardive) mais il était hors de question de se faire remarquer avec les couleurs criardes de ses fringues et quand une voleuse passe a l'action dans la nuit, il doit se fondre dans son élément en étant invisible, elle s'habilla instantanément en noir et elle avait justement ce qu'il lui faut,une combinaison-pantalon "Bootcut" en cuir et des bottes plateforme à talon aiguille opaque avec des brassières ajustés sombre quelle porta avec des lunettes de soleil et un masque noir sur la bouche pour agir dans la plus grande discrétion !   

La jeune voleuse ouvrit doucement la porte et marcha chez son voisin comme un chat et comme les portes n'était jamais verrouillés, n'importe qui pouvait accéder facilement (pour rappel, il n'y a jamais eut de cambriolage dans le foyer), la jeune fille ouvrit la porte discrètement et avait prit soin de retirer l'ampoule au passage et le poser sur un étagère comme ça aucun risque de se faire prendre, elle se servit de sa mini-lampe torche et pensa subtiliser enveloppe qui est supposer se trouver sur la table ou sur la surface de la commode, mais elle ne trouva rien... Elle entendit le ronflement et se tourna vers le gus qui ronfla et vit un bord de l'enveloppe froissé qui dépassa de sous son oreiller du côté droit, elle ne s'attendit pas a ce que la situation paraisse aussi compliquée et songea à faire demi-tour, mais étant arrivé jusqu'au bout, autant finir la besogne. La jeune femme ne s'avoua pas vaincu et comme il était encore que deux heures et demi du matin passé, il fallait faire vite avant qu'un éducateur fasse une ronde et quelle se fasse attraper...
Orsola n'eut pas le temps d'agir en finesse et tenta le tout pour le tout, alors qu'elle se pencha rapidement, elle ne remarqua pas que sa poitrine opulente chatouilla le nez de l'endormi alors qu'elle tendit pour tirer l'enveloppe, le gus s'éveilla immédiatement et crut voir une ombre bouger furtivement et il eut juste le temps d'agripper le poignet fermement, miss Aquinas qui n'avait pas prévu cette ouverture tenta de retirer sa main, mais elle fut bloquée alors que l'individu sortit précipitamment du lit. Vu que le gars exerçait de la lutte, il savait ce qu'il devait faire, il vint se placer derrière la jeune femme et bloqua ses bras en ceinturant le corps de la métisse avec les siens et pratiqua un "Reverse Bearhug", ce qui avait pour but de bloquer l'arrivée d'air au poumon de l'intrus et de l'empêcher de respirer, la jeune femme qui ne s'attendit pas a un retournement de situation et tout en peinant a respirer de l'oxygène, elle s'agita nerveusement en tout sens comme un cafard, son assaillant descendit ses bras musclés sur son ventre et accentua la pression ventrale jusqu'à ce quelle n'en puisse plus.   

(...)
    
Orsola était paré à toute éventualité et pour le moment, son voisin ne l'avait pas encore identifié (vu que la scène se passait dans le noir) mais elle devait rapidement lui échapper sinon ça craint et comme son agresseur ne pouvait l'identifier (par le fait que la scène de lutte se passait dans le noir total et que l'idiot ait pu la surprendre dans la pénombre), elle avait encore une chance de s'en sortir, mais pour le moment, il fallait qu'elle se tire d'affaire. Facile a dire qu'à faire, car le vilain matou tenait bon ! Le gus n'avait pas imaginé qu'il tomberait sur Orsola mais il avait parfaitement joué le jeu de celui qui ne savait rien du visiteur nocturne et encore moins qu'il aurait cette excentrique un jour dans les bras, mais maintenant que c'est le cas alors autant pour lui d'en profiter pour lui rendre la monnaie de sa pièce pour les vacheries et humiliation quelle a pu lui faire subir depuis son arrivée. Le garçon était un lutteur (pas professionnel) mais il allait enfin lui faire mordre la poussière et pour s'y faire, il fit exprès de la mettre en déroute en changeant de position avec un des bras qui monta sur la poitrine de celle-ci tout en lui pétrissant un sein par-dessus le cuir.

La jeune femme fut surprise par la gêne avant de rougir en secouant la tête, jamais elle ne parut se sentir si bien que maintenant, mais elle se ressaisit, le type la malmenait et elle fut incapable de réagir pendant une bonne minute. En plus de ça la chaleur torride qui régna dans cette pièce en cette saison n'arrangeait rien, même que ses vêtements de cuir devinrent moites et collèrent à sa peau, gonflée par la sueur, la jeune femme n'opposa aucune résistance vue que son assaillant était plus fort qu'elle et elle fut épuisée physiquement, le macho ne s'attendant pas à ce quelle déclare forfait, refusa alors sa soumission et augmenta son étreinte ventrale de plus en plus fort, ses intestins se faisaient vilainement compresser de l’extérieur par la pression de la constriction... La jeune femme eut alors comme une montée de nausée suivie d'une vilaine envie de gerber et du s'appliquer la main sur la bouche comme si elle avait le mal de mer. Orsola fit un pas en avant comme si elle se penchait puis d'un seul coup, elle se redressa pour lui faire un coup de tête et au vu du cri et juron qu'avait pousser l’énergumène, elle en profita pour lui écraser le pied du talon de sa botte.

La jeune femme était une battante et elle n'était pas le genre de fille qui fuirait par peur et elle s'avança tranquillement vers la sortie en marchant comme une mannequin (comme pour le narguer) mais son voisin ne fut pas de cet avis et l'attrapa pour la balancer de force sur sa couchette et sauta sur elle en la regardant avec un vilain sourire, la jeune femme fit mine de se débattre, mais elle lui fit un clin d’œil en lui rendant son sale sourire. Une provocation de plus et là, c'en était trop ! Il leva alors son poing musclé et percuta de force l'abdomen qui se cachait sous le revêtement de cuir, Orsola crut qu'une balle de revolver l'avait pénétré, mais le second coup aura raison d'elle, elle devint blême en toussant alors qu'elle avait les poumons en feu et que cela lui avait coupé de peu sa respiration... La fille évita in extremis le coup véloce qu'elle aurait pu recevoir pour la troisième fois en plongeant de côté et se servit de ses bottes pour les plaquer contre le torse de son ennemi afin de faire levier et détendra ses jambes tel un ressort sur son assaillant qui se verra projeter contre un mur et s'écroulera par-terre, elle ne prit même pas le temps de vérifier si son acolyte allait bien ou non et quittera simplement la pièce avec la même démarche que tout a l'heure.

La jeune femme soupira et dire quelle était à deux doigts de récupérer la somme, mais visiblement le propriétaire n'avait dormi que d'un œil, elle dut donc faire une croix dessus... Alors qu'elle tourna le loquet de la porte pour l'ouvrir, un bruit suspect parvint derrière elle et le temps qu'elle se retourne pour voir, elle eut alors le souffle coupé avec les pupilles qui se dilatèrent au même moment, le coup fut précis et soigneusement porter avec violence a l'estomac, Orsola ne comprit qu'après ce qui lui arriva, son agresseur n'était pas tombé dans les pommes et lui en voulait a mort comme qui dirait. Les restes de son dernier repas n'avait pas tenu le choc et remonta instantanément depuis l’œsophage, elle eut le réflexe de fermer la bouche mais pas pour longtemps car son opposant lui administra un nouveau coup de poing encore plus fort que les fois précédentes et miss Aquinas ne put y résister alors que son corps ne tint plus debout, celle-ci bascula en avant en sentant la poitrine s'écraser contre le torse du gars avec le sang provenant de la blessure a la tête du mec blessé se tâcha sur le cuir.

La jeune femme prit appui sur les épaules du mec pour se redresser en toussant mais une nouvelle attaque la fit gerber au sol, alors que la vomissure macula les bouts ronds de ses bottes plateforme, elle perdit l'équilibre et tomba a la renverse par-terre. Orsola avait comme le tournis et avait l'air sonné en haletant bruyamment, le col et la bouche emplie de trace de gerbe, sa poitrine se leva et se baissa comme s'il avait parcourue un marathon, le gus se redressa en se tenant la tête d'une main, il songea à faire demi-tour estimant en avoir finie avec cette traînée, mais il revint sur ses pas en levant la jambe et de sa basket droite, il le plongea sur le ventre de la jeune femme qui nageait dans les vapes comme s'il écrasait un cafard, la jeune femme eut comme un hoquet en couinant alors que ses bras ne lui obéissaient plus, puis ce fut la fin, elle perdit connaissance avec un filet de bave qui s'écoula de sa bouche sur le cou pour la nuit.

Les années passent vite, mais en dépit des sanctions instauré par le foyer contre elle, cela ne l'affecta aucunement et a présent, l'adolescente rebelle a grandi en atteignant la majorité, mais son comportement tout comme son attitude est resté le même vis-à-vis de l'autorité et du respect et ce coup-ci, ses parents adoptifs furent entièrement dépassés des rapports qu'ils reçoivent de la part de ses profs au lycée, du voisinage, etc. Et avaient étudier sur quel moyen (ou solution) qu'il pouvait y avoir afin de "dompter" cette sauvageonne et l'un d'eux tombèrent sur une brochure reçue dans leur boite à lettre et quand ils virent qu'une pension existait et accueillait des jeunes en difficulté scolaire a tous âges, ils se dirent que ça pouvait être une chance pour eux de l'envoyer vivre là-bas et de ce fait peut-être qu'elle changera sa manière de voir le système sociale ? Quoiqu'il en soit bon débarras comme on dit !

Ils allèrent annoncer leur nouvelle à leur fille adoptive (celle-ci passait le weekend comme d'habitude avant de repartir en semaine au foyer), celle-ci mâchonnait une sucette en gardant en pianotant son tel, elle écarta les manches de son jean Bootcut en décroisant les escarpins plateforme du pied pour voir les parents qui glissa un dépliant de l'île de Rosebury à travers l’entrebâillement de la porte de sa chambre. La jeune femme visionna vite fait les pages de l'île et n'avait absolument rien capter de son mode de fonctionnement, mais ça pourrait être mieux qu'ici ou dans son foyer, et sans doute, ça lui fera découvrir d'autres horizons. Orsola fit une petite recherche dans le net pour pêcher des infos sur la fameuse île, bon d'accord et après cinq bonnes minutes de temps alloué, elle trouva les renseignements qui parlait de cet atoll perdu au large de l'Australie, et apparemment, ça serait un genre d'institution qui héberge sur place les adolescents et autres loupiots ayant lâché l'école afin de les favoriser en bonne entente dans un milieu paisible et reculé du monde et aussi afin qu'ils puissent reprendre les études, etc. Miss Aquinas avait un niveau S en scientifique et cela aurait pu lui convenir, mais ne l’intéressa pas pour autant (du moins pas immédiatement) mais elle trouva un truc qui attira son attention et d'après les infos, l'on raconte que l'île serait soi-disant hanté par les âmes damnées d'il y a plusieurs siècles qu'ils se manifesteraient à la nuit tombée... Si elle pouvait s'attendre à ça, pour n'importe qui, ça ne pouvait être que du bidon, mais pour elle, c'est un super scoop ! Alors pourquoi ne pas se fondre dans la masse des étudiants dans la foulée (et bien sûr en enfreignant quelques règles de base du règlement intérieur de l'île) et partir à la recherche de ces esprits sombre qui se baladerait à la nuit tombé ? Que craindrait-elle franchement ? Et puis, les visites nocturnes, ça la connaît largement !

La jeune femme finit par donner son approbation au grand soulagement de ses parents qui prirent plaisir à s'occuper des formalités de départ ainsi que de ses papiers comme de ses affaires (seule partie ou la jeune femme préféra s'en charger en personne). Du jour au lendemain, elle arriva par bateau après avoir fait un long et ennuyeux voyage par avion avec le cap pour L’Australie en quittant la France. Elle savait que sans doute, ça allait être strict dans ce trou paumé et que le personnel n'aurait pas des têtes à rigoler, mais tant mieux, elle ne s'en foutait pas totalement, mais savait parfaitement faire double-jeux quand il faut en présence du personnel avec un air innocent et angélique avant de devenir une "démone" pour accomplir ses objectifs comme ses méfaits voire sinistre besogne.


Infos Complémentaires :
▬ Ton petit pseudo : Bunen
▬ Comment as-tu atterri ici ? : J'ai suivie une amie :3
▬ Tu as un DC ? Si oui, qui : Nope
▬ T'en penses quoi, du coup ? Je commence tout juste a découvrir le fow mais je pense qu'il est sympa et interessant
▬ Tu affirmes avoir bien lu le règlement ? Normalement oui (car je ne pense pas avoir fail :s)
Codage par Tyria - Crimi


Dernière édition par Orsola Aquinas le Dim 24 Juil - 18:05, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jenny C. Robinson
Personnel
Personnel
avatar

Messages : 2460
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Surnom: Jen'
Âge: 26
Chambre/Appartement: À la pension, au premier étage.

MessageSujet: Re: Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)   Jeu 7 Juil - 23:06

Coucou et bienvenue.

Fais attention aux fautes d'orthographes ainsi qu'aux phrases trop longues.

Ce serait bien que tu trouves un avatar adapté au concept du forum, je refuse de changer une de mes règles pour te permettre de RP sans avatar.

Sinon, je doute que ceci : "Elle se drogue en ingurgitant divers stupéfiant mais à faible dose" soit possible.

Tu parles de déménager au Japon mais est-ce que les parents de Orsola et Orsola elle-même parlent japonais ? J'en doute à son âge.

Elle ne peut pas étudier l'aviation à 14 ans et devenir sergent à 17 ans.

Et ceci : "A son quatorzième anniversaire, sa mère lui offrit un bien étrange présent, un genre de boucle-d'oreille acheté chez un vieil antiquaire dans le secteur de Kobe, d'après le vieux marchand, cet objet détiendrait des pouvoirs magiques et aurait la capacité de faire surgir le véritable désir perdu, Orsola resta sceptique à son récit mais accepta volontiers ce cadeau et l'enfila à son oreille droite." n'est pas admis sur le forum. C'est du fantastique... ici, nous sommes sur une pension normale.

Soit tu reprends la biographie à 0, tu trouves un avatar (qu'une bonne âme peut te faire) avec un personnage correct (Kohaku souhaitait t'aider) et tu retires la partie de la drogue dans le caractère, soit tu es refusée sur le forum.

Merci de relire les règles ainsi que le contexte, pour éviter de nouvelles erreurs x)

Je crois que je n'ai rien oublié. Dans le doute, Kohaku ou Celena peut passer derrière moi :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionmakeitcount.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)   Ven 8 Juil - 0:10

OK, bon je me permet de repasser après  Jenny parce que là , c'est n'importe quoi. Ta chronologie ne tien pas debout, tes phrases sont effectivement trop longues et n'ont parfois aucuns sens. Il y a une histoire de photo, puis de film,ce n'est pas assez clair.

Ensuite , au vu de ton histoire et du profil de ton personnage , tu n'as clairement pas lu ni le contexte , ni les règles du forum. je te rediriges donc vers le contexte ici et le règlement général ici. Je tiens à ce que tu le lise attentivement parce que nous ne changeront pas le contexte pour toi et encore moins les règles.


Je me suis proposer à plusieurs reprise de t'aider à trouver un avatar qui pourrait te convenir et tu as soit ignoré , soit refusé. Je ne te le redemanderais donc pas mais, par contre tu devras en avoir un sinon ta fiche seras refusé par le staff.

Comme l'a dit jenny je te conseil réellement de reprendre ta fiche à zéro ou de prendre un personnage prédéfinis , ce qui pourrait peut-être t'aider si tu n'es pas trop inspiré , nous seront ravis de t’accueillir sous une autre forme.

Enfin , pour les fautes d'orthographe et de grammaire je te conseil ce site qui pourrait éventuellement t'aider pour ta fiche et tes futurs Rps. Un derniers conseil, tu as l'air de te perdre un peu dans les détails et c'est sans doute ce qui te perd un peu dans ton histoire , peut-être pourrais-tu commencer par écrire en quelque phrase ton histoire ou les événement important que tu souhaites traité puis y ajouter progressivement des détails , cela pourrait t'aider à garder le cap et une histoire logique.


Je te souhaite une très bonne journée ou soirée et espère te relire bientôt. Bisous.
Revenir en haut Aller en bas
Celena Pokora
Etudiants
Etudiants
avatar

Messages : 76
Date de naissance : 25/03/1992
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 25
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Surnom:
Âge: 17
Chambre/Appartement:

MessageSujet: Re: Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)   Ven 8 Juil - 18:32

Coucou et bienvenue !

Je crois que Kohaku et Jenny ont tout dit au niveau de ta fiche.

J'ai eu énormément de mal avec ta fiche, j'ai souvent perdu le fil ! Tes phrases sont trop longues, pas forcément bien tournées et par exemple pour ton caractère, des paragraphes n'auraient pas été de refus ! Il y a également pas mal de fautes, Kohaku t'a conseillé un bon site qui pourrait vraiment bien t'aider.

Relis le contexte et les différents règlements. N'hésite pas à les relire plusieurs fois pour comprendre le fonctionnement du forum.

Tu te perds trop dans tes idées, tu es totalement à côté de la plaque par rapport aux contextes. N'hésite pas à faire une histoire plus "normale".

Prends tous nos conseils en compte et tout roulera comme sur des roulettes :-)

A bientôt !

EDIT : Tu as 48h pour modifier ta fiche en ayant tenu compte de tous ce qu'on t'a dit. Sinon, malheureusement, nous risquerons de prendre certaines mesures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)   Mer 13 Juil - 12:25

Oui d'accord, c'est pourquoi (et comme expliquer par cb, il y a quelques jours avec le staff), je ré-effectue un changement de perso et j'essaie de le réadapter doucement comme il faut (bien que je tarde un peu :s) je l'aurais normalement finie avant dimanche xD
Revenir en haut Aller en bas
Philibert Shakespeare
Citoyens
Citoyens
avatar

Messages : 88
Date de naissance : 03/04/1985
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 32

Feuille de personnage
Surnom: Phil
Âge: 25
Chambre/Appartement: À l'étage de ma confiserie

MessageSujet: Re: Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)   Mer 13 Juil - 12:58

Coucou, c'est Jenny x)

Il n'y a pas de souci.

Par contre, au lieu de faire un pavé pour le caractère, tu peux sauter 2 lignes (il faut qu'il y ait une ligne sans rien) à chaque trait différent par exemple ? Ce serait mieux ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny C. Robinson
Personnel
Personnel
avatar

Messages : 2460
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Surnom: Jen'
Âge: 26
Chambre/Appartement: À la pension, au premier étage.

MessageSujet: Re: Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)   Dim 17 Juil - 17:49

Hello !

Est-ce que tu as fini ta fiche ? N'oublies pas de nous prévenir si c'est le cas x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionmakeitcount.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)   Dim 17 Juil - 18:13

Ok xD mais non pas encore :s il y a encore des choses a rajouter (en plus de faire rentrer le contexte de l'arrivée dans l'île avant de conclure la fin du story)
Revenir en haut Aller en bas
Jenny C. Robinson
Personnel
Personnel
avatar

Messages : 2460
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Surnom: Jen'
Âge: 26
Chambre/Appartement: À la pension, au premier étage.

MessageSujet: Re: Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)   Dim 17 Juil - 22:02

Oki, bon courage ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionmakeitcount.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)   Ven 22 Juil - 19:17

J'ai pris en compte toute les remarque cités et aperçue ça et là sur la prez et je crois que j'ai résolue ce qui n'allait pas. :0 La fiche est normalement finie mais la cohérence sera a juger par le staff xD donc j'attend votre avis '-'
Revenir en haut Aller en bas
Jenny C. Robinson
Personnel
Personnel
avatar

Messages : 2460
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Surnom: Jen'
Âge: 26
Chambre/Appartement: À la pension, au premier étage.

MessageSujet: Re: Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)   Ven 22 Juil - 19:47

Hello.

C'est presque bon pour moi. Je n'ai pas vu le pays où se situait l'île dans ta biographie. Ce serait bien de préciser que c'est en Australie x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionmakeitcount.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)   Ven 22 Juil - 19:59

Détail rajouté xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)   Ven 22 Juil - 20:44

Victoire pour le peuple *est l'amie en question *uiiii** Nous y somme !! Je te souhaite la bienvenue ! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)   Ven 22 Juil - 20:53

Merci Shad Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lola Williams
Etudiants
Etudiants
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 13/03/2014

MessageSujet: Re: Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)   Sam 23 Juil - 9:55

Coucou !

Je suis sous le mauvais compte mais c'est bon cette fois. Bon, il y a quelques fautes qui traînent, tu feras attention dans tes RPS.

Je te validerais sous Jenny dès que je serais à jour RP sous Lola, cela ne devrait pas être long.

En attendant, tu peux aller réserver ton avatar, le sujet où tu dois poster se trouve dans les inscriptions. Il s'intitule "Liste des avatars pris" et ici, tu peux aller demander un logement si ton personnage ne vit pas à la pension. Dans la foulée, tu peux poster une demande de RP, je ne serais vraiment pas longue à te valider sous Jenny ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)   Dim 24 Juil - 12:45

Merci bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ursula la vilaine pieuvre a double face (finie !)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sylas, le visage à double face
» La double face de la justice - Fini !
» Double face /PV\
» Fiche de Double Face
» Un fdd pour Double Face

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Un peu de paperasse :: ➺ Les archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: