AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Second loisir :: Promenade dans un coin de verdure.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lola Williams
Etudiants
Etudiants
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 13/03/2014

MessageSujet: Second loisir :: Promenade dans un coin de verdure.   Mer 3 Aoû - 22:50

image en 500-200px
Second loisir :: Promenade dans un coin de verdure.
feat Lola & Ryan

Je ne comprenais pas pourquoi Ryan n'aimait pas la visite de cet immense aquarium. Il semblait paniqué lorsqu'il me déclara qu'il voulait partir d'ici. Je ne cherchais plus à comprendre le pourquoi du comment et l'entraînait vers la sortie. Une fois à l'air libre, je me remémorais ses paroles. Ce spectacle. Il devait avoir pitié de tous ces animaux, enfermés à l'intérieur des vitrines transparentes, à la vue de tous pour être admirés. Je voulais juste voir certaines espèces, je ne trouvais pas ça drôle pour eux d'avoir fini ici. Ryan devait bien être le seul à penser aux bestioles enfermées, privées de leur liberté. On ne pouvait rien faire pour elles, malheureusement. Je le relâchais deux minutes, le temps de respirer. J'avais couru pour quitter l'aquarium, sans le lâcher un seul instant. Je ne tenais pas vraiment à savoir pourquoi il ne parlait pas plus que ça aux autres, puisqu'il ne devait pas être ainsi juste avec moi. Il m'avait juste fait peur à paniquer ainsi, d'où cette sortie assez rapide. Bon, pour un premier loisir, c'était complètement loupé.

- Tu vas mieux ? Je crains que cette première tentative, de loisir, soit complètement loupée.


Je contemplais les alentours, à la recherche d'un autre endroit où se rendre. Bah tiens. Une simple promenade, ça devrait le faire. Je le repris par le bras et l'entraînais vers les jardins. Les parcs se situaient juste à côté mais pour le moment, je voulais voir un peu de verdure et sentir quelques fleurs. Une fois à l'intérieur d'un de ces immenses jardins, je relâchais Ryan avant de déclarer :

- Une petite promenade ici, c'est mieux ?


Il n'allait pas me refaire peur j'espère ? Il allait finir par me faire une crise de panique et je n'étais pas assez douée pour soigner ce genre de chose... je m'avançais dans l'allée principale tout en jetant un coup d'oeil autour de nous. Il n'y avait pas un chat pour le moment, c'était plutôt cool.


Dernière édition par Lola Williams le Mar 9 Aoû - 21:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Rosebury
Pensionnaires
Pensionnaires
avatar

Messages : 86
Date de naissance : 26/01/1992
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 25

Feuille de personnage
Surnom: Ryan
Âge: 22 ans
Chambre/Appartement: Pension, deuxième étage

MessageSujet: Re: Second loisir :: Promenade dans un coin de verdure.   Jeu 4 Aoû - 8:20





Second loisir : Promenade dans un coin de verdure

Feat Lola Williams

Suite à ma demande, que j’avais finalement exprimée sur le coup de l’instinct tant cet endroit me faisait penser à ma propre situation, Lola ne répliqua rien. Elle me prit simplement le bras et nous entraîna à l’extérieur en courant. Ma surprise ne se fit sentir que lorsque nous fûmes à l’extérieur. Bizarrement, je ne m’attendais pas du tout à ce qu’elle réagisse comme ça. Mais, d’un autre côté, cela me fit plaisir et tout autant mal. Et encore plus mal lorsqu’elle me parla comme si nous venions de terminer tranquillement une visite. Pourtant, nous venions tout simplement de prendre la fuite… à ma demande. Je n’osais même pas imaginer la réaction de la famille s’ils venaient à apprendre que j’avais eu ce genre de réaction. Mais cela avait eu le malheur de me rappeler des souvenirs que j’aurais voulu oublier pour toujours. De toute façon c’était quelque chose qui me collerait toujours à la peau.

Contre toute attente, Lola me reprit le bras pour m’entraîner dans son sillage. Je n’avais aucune idée de l'endroit où elle voulait mais je n’eus pas à attendre longtemps : lorsqu’elle me lâcha, nous étions arrivés dans un parc assez joliment fait. C’était assez calme et j’appréciai. Apparemment, elle en profita pour me demander si je préférai me promener. Je haussai les épaules : ce n’était pas que je n’appréciais pas mais mes pensées étaient ailleurs. Après tout, je lui avais promis de lui dire pourquoi j’étais comme ça, non ? Doucement je soupirai pour lui répondre :

- Nettement mieux. Mais avant ça, j’aimerais que tu me dises : à quelle question souhaites-tu que je réponde ?

Je me devais de tenir ma promesse, mais comme elle ne semblait pas si intéressée par ma proposition de plus tôt mieux valait répondre à une de ses interrogations. Avec tout ça je ne me souvenais plus forcément de toutes celles qu’elles m’avaient posées ou n’était pas certain de leur exactitude… Sauf une. Mais je ne pouvais pas lui dire pourquoi je ne pouvais ni voulais sourire. Je ne pouvais pas le faire sans lui dire que j’étais un exterminateur. Ça, il en était hors de question ! Je préférais encore lui dire que j’étais de la famille Rosebury avant de la laisser là. Mais ce serait seulement à sa demande. Pourquoi lui dirais-je de moi-même si je pouvais encore le cacher ?

En attendant, je m’imprégnais de l’atmosphère calme et apaisante de l’endroit. Si seulement ma vie pouvait être bercée par un tel calme… Peut-être aurai-je pu être ami avec la jeune femme. Peut-être aurais-je pu rester auprès de mon amie d’enfance. Certainement aurais-je été mille fois plus heureux que ce jour-là.


Code par xLitlle Rainbow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola Williams
Etudiants
Etudiants
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 13/03/2014

MessageSujet: Re: Second loisir :: Promenade dans un coin de verdure.   Mar 9 Aoû - 17:50

image en 500-200px
Second loisir :: Promenade dans un coin de verdure.
feat Lola & Ryan

J'aurais pu tenir tête à Ryan, pour rester à l'aquarium mais non. Je crois que j'avais compris d'où venait sa panique mais je pouvais très bien me tromper. Nous étions à présent dans les jardins. Je l'observais ensuite. Il venait de me demander à quelle question je souhaitais avoir un réponse de sa part. En fait, je lui en avais tellement posé, le pauvre, que j'en avais oublié la moitié. Je me souvenais de ses quelques réponses, mais certaines questions n'en avaient pas eu. Bah, tant pis. En tout cas, Ryan m'intriguait. Il me paraissait bien mystérieux, j'allais sûrement être tentée de fouiller dans les affaires de mon grand-père pour récolter quelques informations... non, cela ne se faisait pas. Enfin, même s'il me cachait des choses, je ne lui en voulais pas. Cela ne faisait que... une heure qu'on se connaissait. Je réfléchis encore quelques instants avant de lui répondre :

- Hum. Elles n'étaient pas très importantes.


Il devait tenir à sa promesse mais pour le moment, je préférais attendre. J'allais bien trouver quelque chose d'autre à lui demander. Un nouvel interrogatoire, rien qu'à cette idée, je souris. Je me laissais tomber sur un des bancs qui bordaient l'allée où nous étions, puis je repris la parole :

- Tu n'es pas décidé à me parler de toi, je ne vais pas te forcer. En revanche, je peux très bien te parler de moi. Mes parents étaient des mafieux, je ne me considère pas comme une mafieuse.


Bon. J'assistais à des soirées à la demande de mon père, bien habillée tout ça comme si j'étais un objet... heureusement que Pippo ne me demandait pas ce genre de choses. Je n'étais absolument pas intéressée par ce milieu, même si je me retrouvais dans une nouvelle famille de mafieux. Franchement, au lieu de me cacher des choses, mon grand-père aurait pu me parler parce qu'à force de changer de sujet dès que je lui pose une question qui concerne mes parents ou la mafia, je finis par fouiner moi. Je suis plutôt discrète et je remets toujours tout bien à sa place mais bon, je n'aime pas agir ainsi. Je refusais de rester dans l'ignorance, depuis le temps que mes parents étaient décédés. J'avais le droit de connaître la vérité, mais je n'avais encore rien trouvé. Je reportais mon attention sur Ryan. Je ne comptais pas lui en dire plus, ne voulant pas le mêler à tout ça. Bon, je lui avais juste demandé s'il connaissais la famille Xodo Lupina mais moi, je m'appelais Lola Williams désormais. Il ne pouvait donc pas faire le rapprochement entre la famille Xodo Lupina et mes parents, ni même avec moi. Je brisais le silence pour lui dire :

- J'imagine que tu tiens à tenir ta promesse... mais je n'ai pas vraiment envie de te reposer les mêmes questions. Je me suis montrée indiscrète.


C'était plus une excuse qu'autre chose mais bon, je n'avais pas non plus envie qu'il me fausse compagnie après avoir tenu sa promesse. Il n'en avait donc pas toujours fini avec moi.


Dernière édition par Lola Williams le Mar 9 Aoû - 21:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Rosebury
Pensionnaires
Pensionnaires
avatar

Messages : 86
Date de naissance : 26/01/1992
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 25

Feuille de personnage
Surnom: Ryan
Âge: 22 ans
Chambre/Appartement: Pension, deuxième étage

MessageSujet: Re: Second loisir :: Promenade dans un coin de verdure.   Mar 9 Aoû - 21:02





Second loisir : Promenade dans un coin de verdure

Feat Lola Williams

Lorsqu’elle annonça que ses questions n’avaient aucune importance, je reportai mon regard sur elle. En fait, je ne la croyais pas réellement puisque sinon elle ne m’aurait pas fait passer un véritable interrogatoire. Pourtant, elle ne me posa aucune question, se contentant de sourire en se laissant tomber sur un des bancs alentour. Je n’avais rien contre elle mais elle m’exaspérait par ses questions aussi nombreuses que transperçantes. Après, à savoir si c’était aussi casse-pied que ses paroles incessantes… Je l’écoutai sans broncher jusqu’à ce qu’elle m’avoue que ses parents étaient des mafieux. Mon sang se glaça alors que je me préparai à fuir à tout instant. A nouveau sur mes gardes, je sentis enfin la sensation d’être observé et le danger que représentait le fait de rester avec elle.
Comme elle continuait à parler, j’imaginai qu’elle n’avait pas vu que je m’étais tendu considérablement. Savait-elle que des personnes nous observaient, ou ne les avait-elle pas remarqués ? Bizarrement, je pressentais que l’animosité, ou l’attention, était ciblée sur moi. Mais pourquoi ? Pour ne pas la mettre plus en danger, ni pour y laisser ma peau, je pris la parole un peu précipitamment :

- C’est fort aimable de votre part, princesse, mais je dois vous laisser.

Sur ce, je commençai à partir mais un homme, habillé en noir et blanc, grand et bien baraqué, me barra la route. Prenant un air calme et concentré, les sourcils froncés, je me mis à esquiver les gestes lents de mon adversaire avant de lui faire perdre l’équilibre par un mouvement circulaire alors que je m’étais baissé. Deux… non, trois adversaires supplémentaires arrivèrent par derrière. Le combat n’était réellement pas équitable et les questions ne cessaient de me tourmenter. Sérieusement, étais-je tombé dans un piège ? Quoi que, du coin de l’œil, je vis le regard surpris de Lola, ce qui me fit reconsidérer cette possibilité. Alors quoi ? Ils me prenaient pour un danger potentiel ? C’était peut-être vrai, mais pas si on laissait la famille tranquille !  A bien y réfléchir, ils ne le savaient pas, eux.
Profitant sans aucun doute de mon manque, même minimal, de concentration, ils baissèrent ma capuche et s’en servirent pour me tirer en arrière. Acculé et  épuisé, je ne pus les empêcher de me donner des coups alors que j’étais au sol. Une voix, masculine et appartenant à une personne âgée, ordonna de cesser les coups et de m’amener vers le banc sur lequel était assise la jeune fille. A bout de force, je les laissai me lever et me maintenir pour obéir. Eux, au moins, étaient payés pour faire ça…
Derrière la jeune femme, un homme s’approcha. Par sa canne et ses cheveux courts et gris il devait être très âgé. Il portait un costume noir distingué et son air sévère me conforta dans l’idée que j’étais mal barré. Mais sa voix grave ajouta de la prestance supplémentaire à ce personnage qui me donna des sueurs froides lorsqu’il me demanda qui j’étais. Je serrai les poings, prêt à recevoir des coups pour ne pas vouloir donner la réponse qu’on me demandait. Mais le regard froid de l’homme me fit peur. Je ne savais pas qui était le plus dangereux entre lui et la famille. J’étais pris entre deux feux. Heureusement, ou malheureusement, une voix répondit à ma place :

- Ryan Roseburry. C’est ainsi qu’il s’appelle et il est sous ma responsabilité.

Il s’agissait d’un des grands de la famille. Qu’est-ce qui allait m’arriver. Les yeux rivés sur le sol, je m’efforçai de paraître froid alors que j’étais en réalité mort de peur.


Code par xLitlle Rainbow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola Williams
Etudiants
Etudiants
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 13/03/2014

MessageSujet: Re: Second loisir :: Promenade dans un coin de verdure.   Mar 9 Aoû - 21:29

image en 500-200px
Second loisir :: Promenade dans un coin de verdure.
feat Lola & Ryan

Je n'avais pas remarqué le changement du comportement de Ryan, lorsque je lui avais dit que mes parents, malheureusement décédés, faisaient partie de la mafia. Il m'annonça qu'il devait partir et je n'eus même pas le temps de le retenir mais quelqu'un le fit pour moi. Mes gardes du corps m'avait retrouvé. Ils s'en prenaient à Ryan alors qu'il n'avait rien fait. Je m'apprêtais à intervenir lorsqu'une voix me fit sursauter. Je tournais la tête sur le côté, croisant ainsi le regard de mon grand-père. Que faisait-il ici ? Il se déplaçait rarement mais peut-être en avait-il marre que je sème sans cesse ses hommes...

- Grand-père ? Quel bon vent t'amène ?


Je poussais un soupir de soulagement. Il avait calmé les deux gorilles mais ils tenaient toujours Ryan. Pippo le questionnait, en vain. Ce fut une autre voix qui répondit à sa place. J'observais le nouveau venu. Qui était cet homme ? C'était quoi ce bordel ? Toute une agitation pour rien. Pourquoi Ryan était-il sous la responsabilité de ce type ? Je me levais lentement et rejetant ma crinière bleue en arrière, je m'approchais des deux armoires à glace et tendant la main vers Ryan, je rabattis sa capuche sur sa chevelure rousse avant de m'adresser à mon grand-père :

- C'est quoi ce bordel ? Ryan est un ami, je ne suis pas en danger...

- Lola Williams ! Rosebury, ça ne te dit vraiment rien ? C'est le parrain de l'île et tu oses dire ne pas être en danger avec ce jeune homme ?

- Je suis normale moi, je n'ai rien à voir avec la mafia donc NON je ne suis pas en danger. Ils l'ont traité comme un moins que rien, c'est honteux.


Je tins tête à mon grand-père, même s'il allait me punir une fois que nous serions rentrés. S'il ne me cachait pas autant de choses aussi, je serais un peu plus au courant de ce qu'il se passait là. C'était bien de sa faute. Je repris donc :

- Je ne suis pas naïve, tu sais. De toute façon, c'est de ta faute à me laisser dans l'ignorance depuis que tu m'as adoptée. Je suis majeure et vaccinée maintenant, je peux très bien faire ce qui me plaît.


Je m'adressais ensuite à l'homme qui était intervenu pour Ryan :

- Veuillez excuser mon grand-père Monsieur, ainsi que ces deux idiots qui me servent de gardes du corps.


Oui, je m'excusais carrément à leur place donc ça allait chauffer une fois à la maison mais je m'en foutais. Je fis face à mes deux gardes deux corps et leur ordonnais :

- Relâchez-le immédiatement, sinon je crie au viol et ça risque d'attirer les curieux.


Ce n'était pas vraiment le coin le plus tranquille des jardins, il y avait plusieurs adultes qui se promenaient et certains avaient leurs enfants avec eux. J'observais Pippo et sans avoir besoin de parler, il comprit parfaitement le message que je lui transmis. Il savait très bien de quoi j'étais capable, alors il fit un signe à ses hommes et ils relâchèrent Ryan. Je n'arrangeais pas mon cas, je le savais bien mais je m'en foutais complètement. Je m'emparais de la main de Ryan et l'entraînant à ma suite, je lui dis :

- Allez viens. On se casse d'ici. Cette histoire ne concerne que les GRANDS adultes. Ils vont s'arranger sans nous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Rosebury
Pensionnaires
Pensionnaires
avatar

Messages : 86
Date de naissance : 26/01/1992
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 25

Feuille de personnage
Surnom: Ryan
Âge: 22 ans
Chambre/Appartement: Pension, deuxième étage

MessageSujet: Re: Second loisir :: Promenade dans un coin de verdure.   Mar 9 Aoû - 22:47





Second loisir : Promenade dans un coin de verdure

Feat Lola Williams

Alors que je regardais le sol, j’entendis Lola appeler le vieil homme « grand-père » avec une surprise loin d’être feinte. Il était de… sa famille ? Mais qui était-il ? Et elle, bon sang ! Qui était-ce réellement ? De plus en plus mortifié, je laissai la jeune femme me remettre ma capuche sans broncher. S’ensuivit une brève explication pleine de force entre elle et le vieil homme. Apparemment, mon nom ne lui disait rien contrairement au vieillard qui avait certainement la même vision que moi. Peut-être me connaissait-il via les rumeurs ou des informateurs. Je ne savais pas comment la qualifier : folle tant ses propos étaient naïfs alors qu’elle disait que non, entêtée puisqu’elle voulut me protéger malgré tout… à moins qu’elle ne me considère que comme un ami, un membre de la même université, qu’elle ne voulait pas perdre. Non, impossible ! J’avais tout fait pour que cela n’arrive pas.
Après avoir certainement détourné le regard de son précédent interlocuteur pour parler au membre de la famille, elle s’excusa de la part de tous ceux qui étaient liés à elle, moi à part. Puis, sur un ton autoritaire, elle demanda aux gorilles de me lâcher. Je me tins sans difficultés debout malgré tous les coups. Je ne fis aucun geste pour chasser les sensations désagréables laissées par les étreintes forcées. Au lieu de ça, je regardai Lola qui me prit le bras en me disant :

- Allez viens. On se casse d'ici. Cette histoire ne concerne que les GRANDS adultes. Ils vont s'arranger sans nous.

Restant planté sur mes deux jambes, je ne suivis pas son mouvement. Cela arrêta net son mouvement. Chuchotant, histoire que seule elle puisse m’entendre, je lui dis :

- Mieux vaut que tu ne traînes plus avec moi. Ne m’approche plus, pour ton propre bien.

Sur ces mots, je me retirai de sa prise pour lui tourner le dos et rejoindre le membre de la famille. Celui-ci sembla ravi de me voir agir comme le bon petit chien que j’étais. J’occultai, pour ma part, tout ce qui n’était pas « important ». Je fus ensuite invité à monter dans une voiture très bien entretenue. Une fois à côté de mon « sauveur », ce dernier me fit la leçon sur ma place au sein de la famille et que je n’avais pas d’autres choix. Puis, changeant du tout au tout, il s’exclama :

- N’empêche, tu es un sacré séducteur derrière tes airs froids ! Mon Dieu, Ryan ! Où as-tu donc déniché cette jolie poupée ?!

Il continua joyeusement jusqu’à ce qu’on arrive à la pension. Là, il me donna la menace du vieil homme Rosebury : si je venais à faire le moindre faux pas, je serais puni à la hauteur de mes actes. Puis, comme si rien ne s’était passé, il partit. Je me permis enfin de trembler et de laisser libre court à ma peur. J’étais, au fond, jaloux des hommes libres comme lui et je n’en pouvais déjà plus de ma condition. Jamais, ô grand jamais, je n’aurais dû goûter à la liberté…


Code par xLitlle Rainbow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Second loisir :: Promenade dans un coin de verdure.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Second loisir :: Promenade dans un coin de verdure.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Va mourir dans un coin - forever alone
» Dans un coin discret...
» Promenade dans l'Oise.
» Dans un coin sombre
» Un coin de verdure pour toi et moi. ~ Marissa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La ville :: Le vieux quartier :: ❜ Jardins & Parcs-
Sauter vers: