AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lieutenant Garett? Non, sa fille.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Lieutenant Garett? Non, sa fille.   Mer 24 Aoû - 19:36

Kendall Lavander
Infos Générales :
▬ Âge et Date de Naissance : 20 ans , 1 avril 1996.
▬ Nationalité :  Américaine.
▬ Sexe et Sexualité : Féminin, hétérosexuelle.
▬ Groupe :  Pensionnaire.
▬ Club : Club de littérature, club de photographie.
▬ Études :  Quatrième grade à l’université.
▬ État Civil : Célibataire.
▬ Travail : Informateur infiltré (en tant que pensionnaire).
Description Physique :
Cette couleur ne porte pas ce nom pour rien (confère l'orange : le fruit). C'est une couleur tonifiante et piquante qui insuffle partout où elle passe une dose de bonne humeur. On l'associe souvent à la créativité et à la communication, car il est vrai qu'elle est porteuse d'optimisme et d'ouverture d'esprit. Tel est la couleur orange tangarine de ses cheveux longs, lisses et soyeux, attachés en queue de cheval pour ne pas la dérangé lors de ses missions, ses cheveux à la douce odeur dans un mélange des saisons enivrants, des frangipaniers et des Lys nuancés par une légère odeur de roses de porcelaine et de fleurs du pêchés, cela ne reste qu’une teinture, mais ses cheveux sont roux, elle les a juste rendu plus foncé.
Le rouge est sûrement la couleur la plus fascinante et ambiguë qui soit. Elle joue sur les paradoxes, anime des sentiments passionnels en complète contradiction : amour / colère, sensualité / sexualité, courage / danger, ardeur / interdiction… Cette couleur remue les sentiments sans aucun doute. Elle s'impose comme une couleur chaleureuse, énergique, pénétrante et d'une certaine manière rassurante et enveloppante. D'un autre côté, on l'associe au sang, à l'enfer et à la luxure. Cette couleur chaude ne laisse donc pas indifférent et c'est là toute sa force : elle remue les passions, qu'elles soient positives ou négatives, tel est la couleur rouge feu de ses yeux de biches, ses yeux au regard déterminés et attirant mais aussi qui nous donnerai un avertissement comme une rose, son odeur et sa forme svelte et féminine nous attire mais ses épines nous montre son danger, ses épines à elle  c’est son caractère et son regard, la vraie couleur de ses yeux  est gris, une couleur qui, ne laisse pas indifférent non plus.
Sa peau blanche crème aux joues vite rougies par une simple brise ou un coup de soleil, l’on pourrait remarqué sur sa joue gauche un tatouage commençant au début de sa joue jusqu’à la fin de sa joue,  personne ne sait ce que ce tatouage représente, mais si elle ne veut pas le dire c’est que cela est un secret, toutes les personnes de sa famille ont ce tatouage, son petit nez adorable et ses lèvres charnues rouge incarnat.
Sa petite taille ne lui permet pas d’avoir cette crédibilité lorsque l’on s’énerve , oui malgré son âge, cette jeune demoiselle mesure 1m46, sa petite taille et son physique lui donnerait l’air d’avoir 17 ans.
Vêtements pour l’hiver/automne : Robe beige en laine à longue manche, bas noir et bottines à talons beige, pull bleu marine et slim avec des bottines beiges ou sweet blanc avec une image de Suicide Squad dessus et un slim noir avec des converses blanches.
Vêtements printemps/été : Top blanc avec une chemise en jean attaché en nœud au dessus du ventre et short en jean ainsi que converses blanches, t-shirt bordeaux et slim et converse bleus marines, robe blanches à bustier avec ceinture en fleurs roses pâles autour de la taille et le bustier décoré de fleurs formant une manche sur l’épaule gauche et ballerines blanhes.

Description Mentale :
On dit souvent que cette jeune femme  est une demoiselle au fort caractère, qu’elle est trop….dure, et oui ! Elle n’est pas du tout douce et naïve, timide à en rougir sans raison ou à rêver de son prince charmant ! Kendall est du genre à dire ce qu’elle pense, à remettre les pimbêches et les arrogants à leur place, sans pour autant être vulgaire et douce, oui, car la douceur et elle ça fait mille ! Et son plus grand défaut c’est l’honnêteté en tout circonstance, oui c’est bien d’être honnête mais dans certains cas où l’on pourrait blesser il vaudrait mieux se taire, mais elle, n’a jamais eu l’intension de blesser qui que ce soit, c’est juste sa manière de parler qui fait que l’on croit qu’elle veut nous faire du mal, la jeune Lavander, tout comme son père a du mal à dire ce qu’elle pense sans y mettre un ton froid, et ce qui l’énerve c’est que  personne ne prend la peine de se mettre à sa place, elle aide tout le temps son entourage (en cachette) et ils ne s’en rendent pas compte, puis après elle passe pour la méchante et malgré le fait qu’elle ne le montre pas, ça lui fait mal.
Elle est du genre altruiste, elle accueille à bras ouverts les peines et chagrins et les cœurs brisés, pour les consoler et les aider, mais elle ne parle jamais de ses peines, elle cache toujours ses sentiments et paraît indifférente aux yeux de tous, mais au fond elle pleure et crie seule dans le noir, elle a appris à se reconstruire lorsqu’elle était triste, elle s’était reconstruite en silence sans gêner personne, et à force de voir l’égoïsme des autres et la méchanceté de son entourage, lorsqu’elle a vu qu’on pourrait la manipuler, elle s’est forgé un mur de pierres à partir des pierres qu’on a posé sur son chemin, elle ne veut pas que n’importe qui la cerne, elle veut qu’une personne différente la cerne.

Histoire :
 23/11/1993, Affaire Rosewood, dossier : classée, n°1004.
En 1993, 70 ans après le massacre, la chambre des représentants de Floride, à l’initiative d’Arnett Doctor, fils de la survivante Philomène Doctor, accorda des réparations aux familles de Rosewood. Le succès de l’affaire fut en grande partie dû au témoignage sous serment de plusieurs survivants, des enfants au moment des événements, et à la déposition d’un blanc qui a témoigné en faveur des victimes.
Le nombre officiel de victimes du massacre de Rosewood, selon l’État de Floride, était de huit morts : deux blancs et six noirs.
Les survivants fixent ce nombre entre 40 et 150, presque tous des Afro-Américains.
Je finissais de lire ce dossier, cette affaire avait été un désastre, et encore , nous n’étions pas sûre d’avoir réussi l’affaire, quelque chose me trottait encore l’esprit à propos de cette affaire, cela faisait déjà 93 ans que mon équipe et moi étions encore sur cette affaire, je me demandai si l’on devait abandonné ou pas encore, depuis 1923…que l’affaire Rosewood traîne de génération en génération, mais si cela était un complot ou un crime, le criminel serait déjà mort…Bon sang, si seulement tu étais encore là ma douce Marie, tu m’aiderai à prendre la bonne décision.
Je froissai le bout du journal et le jeta à la poubelle, à quoi bon s’occuper d’une affaire qui date de 1923 alors que j’ai déjà une affaire qui m’agace, je n’arrive pas à croire que je l’ai envoyé là bas, ce n’était pas sa première affaire, mais je m’inquiétais pour rien, elle était encore jeune mais très compétente, si sa mère était encore là , Marie m’aurait grondé.
[Flashback] :
Je regardai devant moi, bon sang ! J’ai eu la peur de ma vie, Jacob, mon assistant se tenait devant moi un papier à la main, un journal, il était silencieux et finit par dire en me tendant le journal :
Jacob : « -Le journal du matin mon lieutenant, nous détenons aussi un rapport du QG d’Orlando, et nous avons trouvé les Gomez »
Moi : « -Quoi ?! Et qu’attendez-vous donc pour vous rendre à Orlando ? »
Jacob : « -Eh bien…mon lieutenant c’est assez compliqué, nous avons eu l’appel du chef Gomez, il dit détenir votre fille… il veut de l’argent en échange de votre fille. »
Moi : « -Où est-il bon sang ? Y a-t-il un point de rendez vous ? »
Jacob : « -Oui, monsieur, mais la somme qu’il nous a demander convient exactement à la somme qu’il lui faudrait pour s’en aller ! Nous ne pouvons pas laisser ces mafieux s’enfuir ! »
Moi : « -Mais ils sont ma fi-» je n’eu pas le temps de finir ma phrase qu’il posa un dossier sur la table et je le vis puis il reprit.
Jacob : « -Cette ordure a fait ce genre de marché à plusieurs familles ! et ils n’ont jamais revu leurs filles, à cette heure ce n’est pas que votre fille qui est en danger mais des milliers d’innocentes, il y a 2 mois seulement, Amy Cooper, une fille de 14 ans a été enlevée par ces connards, on l’a retrouvé morte après avoir été violée, ils l’obligeaient à se prostituer, elle est morte d’une crise épilepsie , qui vous dit qu’ils ne font pas la même chose avec ces autres filles ! Nous avons nos priorités ! Si nous lui donnons ce qu’il veut les chances pour qu’il s’échappe sont de 99% ! »
Je soupirai, il avait raison, bon sang ! Il faut sauver ces pauvres petites ! Je sortai du bureau et regardai mes agents tous en train de rire j’étais hors de moi, je leur ordonnai alors :
Moi : « -La pause est terminée ! Tous au boulot ! Abygail occupe toi de tracer la position de l’ennemi grâce au numéro qu’il a utilisé ! Matt toi mets tout nos meilleurs tireurs en place et préparer les policiers devant l’endroit, Ambre toi je te prierai de contacte le Fbi en renforts en précaution, et surtout coupez l’accés à toutes les frontières ! Ils pourraient être n’importe où ! »
Tout le monde se mit en place, bien maintenant je me dirigeai au sous-sol c’est là que l’on s’occupait des stratégies, Abygail venait avec Jacob et moi, l’informaticien était là , l’image du lieu où il se trouvait s’afficher à l’écran comme un plan, nous étions en train d’établir  une stratégie.
Nous étions sur les lieus, nos sniper étaient sur les toits des bâtiments entourant l’usine abandonnée ils avaient une vue sur toutes les fenêtres, et les agents du FBI qui nous accompagnaient autour du bâtiment bloquant toutes les issues, les autres agents m’accompagnaient dans le bâtiment et Abygail rester avec Jacob dans la camionnette, il restait avec elle pour la protéger , je ne pouvais pas laisser notre meilleur informaticienne seule entre de mauvaises mains !
Nous entrions alors , je fis 6 équipes de quatre agents, la première équipe s’occupera du côté Est, la deuxième du côté Nord, la troisième du côté Sud, la quatrième du côté Ouest et les deux dernières en haut, la mienne allait vers le sous-sol, de mon côté RAS, il n’y avait personne, nous nous rassemblions dans le hall d’entrée avec les autres équipes, rien, ils n’avaient rien trouvé, pourtant c’était impossible, nous avions tout vérifier, nos sniper surveillaient les alentours et il n’y avait aucune issues , soudainement une sonnerie de téléphone se fit entendre, nous suivons la direction du bruit en approchant je vis un téléphone , le numéro était inconnu, je répondis, une voix de femme, une femme répondit :
Femme :  « -Lieutenant Garett… Je vous avais dit de venir seul non ? »
Moi : « O…Oui…Mais qui êtes-vous ?! Où est ma fille ?! »
Femme : « Hahaha…Vous ne me reconnaissez pas ? Quelle tragédie ! Comme toujours Garett tu essaies de faire le malin, ta fille me suivra à Las Vegas, elle fera un beau boulot ! Je t’avais dit de venir seul, est-ce que tu as suivi mes ordres ? »
Moi : « Oui  j’ai suivi- »
Femme : « Ah ah ah ! Ce n’est pas bien de mentir…Vous avez de la chance Garett je vous laisse parler une dernière fois à votre fille, c’est une vraie manipulatrice, elle joue bien les taupes, comme Marie n’est-ce pas ? Allez viens là sale pimbêche ! »
J’entendai les cris de ma petite fille, Kendall !!! elle criai de douleur mais bon sang arrêtez de lui faire du mal, j’entendis, j’entendis sa petite voix lorsqu’elle pleurait, elle parlait d’un jargon étrange :
Kendall : « Hola, Ouragon, Terra, Elif, Dian, Enter, Secret,  Evis, Red, Tian »
Je l’entendais marmonner un “Une letter par mot”.
Ma fille…n’est vraiment pas bête, mais quand j’allais la ramener à la maison, je la gronderai, elle a participé à cette mission sans mon autorisation ! Mais ce qui comptait pour le moment c’était de la ramener…et vivante !
En rentrant dans la camionnette, je pris un cahier et un stylo j’y inscrivis les mots qu’elle m’avait donné, en  réunissant les premières lettres de chaque mot ça faisait « Hotel Desert » , c’est bon on  le tient ! Sans plus attendre nous prîmes la route pour cet Hotel.
Nous étions montés par la fenêtre, c’était un palace, il semblait y avoir une fête, une fête pour bourgeois, mais il n’y avait que les Gomez , avant d’aller chercher ma fille, Abygail s’occupait du système de sécurité et des dossiers récupérable sur les Gomez, nous avons été vu, merde ! plus que 20 secondes pour la fin du téléchargement des données ! Mais les pas d’un inconnu se firent entendre, qui était-ce ? Un membre des Gomez ? La personne finit par entrée, c’était une femme grande, svelte et vieille, elle devait avoir la soixantaine, elle était blonde et avait des yeux verres mais malgré son âge elle était belle, derrière elle une fille se cachait je ne voyait que des cheveux roux, lorsque je revis la femme je savais que c’était celle de la voix au téléphone mais pas qu’elle, c’était Jennyfer Gomez…Sœur de Marie Gomez, ma tendre et bien-aimé, moi qui ne voulait plus aucun lien avec cette famille, au fait Jennyfer avait été la mère porteuse de ma fille, vue qu’elle et Marie étaient sœurs jumelles, mais je ne savais pas que Jennyfer m’aimait, elle pensait qu’en étant la mère porteuse je tomberai sous son charme, je m’inquiétais pour sa santé parce qu’elle portait ma fille, et après l’accouchement elle eut le cœur brisé en me voyant Marie et moi porter cette enfant qui est aujourd’hui en larme devant moi, cette enfant qui a grandi, elle avait tué Marie en l’étouffant avec un oreiller sachant que ma femme avait des problèmes respiratoires, je me disais que si j’étais resté avec elle, Marie serai là aujourd’hui, et Kendall aurait eu sa mère à ses côtés, je crois comprendre maintenant pourquoi ma fille s’est entraînée dans cette affaire, depuis la mort de sa mère, Kendall se sent coupable, et depuis, chaque jour elle s’entraîne pour devenir aussi mieux que sa mère au combat, depuis la funeste mort de ma femme, le clan Lavander et la Mafia Gomez mène une guerre froide en Floride.
La femme devant moi me jeta ma fille, elle était à mes pieds, et je détachai les liens qui retenaient ses mains, puis elle se releva, Jennyfer ouvrit sa sale bouche de mammouth ambulant pour dire :
Jennyfer : « -Kendall, il faut que tu sache quelque chose, il y a bien longtemps, ta mère , était ma sœur jumelle, je lui avais parlé d’un homme que j’aimais, un homme que je ne devais pas aimer, ton père, Marie, ne le connaissait même pas ! Elle m’avait dit qu’elle nous aurait rapproché lui et moi vue qu’ils étaient dans la même classe, mais au lieu de cela , ta mère a séduit ton père et ils ont finit par se lier par des liens d’amour, je ne l’ai jamais supporter, j’étais détruite, ma propre sœur m’avait trahi, au fil du temps je m’y faisais mais j’étais toujours folle de Garett, ils se sont mariés, mais je n’abandonnais toujours pas, ta mère avait des problèmes pulmonaires, et avait peur d’accoucher d’un enfant qui aurait hériter de cette maladie et peut être serait elle morte, mais cette pêtasse a eu l’audace de me demander de te porter, d’être ta mère porteuse, alors la relation que je rêvais d’avoir avec ton père venait d’avoir lieu, et j’espérais tant qu’il  tombe sous le charme, il m’a laissé croire qu’il était fou de moi, il s’inquiétait pour moi et prenait soin de moi mais ce n’était que pour toi, ça m’avait détruit lorsque je les voyais, elle avait osé te prendre de mes bras et ton père m’ignorait, ils te regardaient en souriant et elle disait de sa voix pénible ‘notre fille’, alors que c’était moi ! moi ! qui avait donné naissance de toi, c’est moi qui avait souffert pour que l’on me traite comme ça ! Un soir, j’ai décidé de mettre fin à ses jours, je l’ai tué, je l’ai étouffé avec son oreiller , alors regarde ! regarde comment ton père m’a trahi ! ton père est un connard ! il t’a menti et moi je t’ai dis la vérité alors choisis qui tu suivra ! »
En disant ces mots , elle jeta à ma fille un revolver, Kendall le prit, elle était bouleversée, je lui dis :
Moi :  « -He..Kendall, ma puce ne fait pas de bêtise, si je t’ai menti c’est parce que je ne voulais pas te mettre en danger, s’il te plaît, viens avec moi on va rentrer à la maison toi et moi. »
Jennyfer : « -Ne l’écoute pas ! Regarde moi, ton père t’a menti à propos de moi toute ta vie ! Alors pourquoi est-ce qu’il dirait la vérité maintenant ! C’est moi qui t’ai porté durant 9 mois, c’est moi qui t’ai donné la vie ! »
Kendall prit le revolver et nous regarda tour par tour , elle tendit le revolver vers moi, je ripostai :
Moi : « -Kendall !! Je t’en supplie calme toi ! »
Kendall : « -Tais toi ! tu m’as menti !! Jette ton arme par terre »
Moi : « -D’accord…mais s’il te plaît arrê- » alors que je posai lentement mon arme elle m’interrompit en criant.
Kendall : « -J’ai dit tais toi et jette ton arme !!! »
D’un coup, je jetai mon arme sans hésiter, elle se pencha et prit l’arme, mais elle semblait faire un signe à Jacob mon équipier, je le regardai du coin de l’œil discrètement , son arme était à ces pieds et Kendall mis mon revolver sous sa manche et Jacob glissa son arme sous mes pieds et elle la prit pour la jeter , je compris son plan, c’était un scénario, en prenant mon arme, elle s’en servirai pour tirer sur Jennyfer et ferai croire que l’arme de Jacob est la mienne et qu’elle l’aurait jeté, je vis ma fille se relevai, elle ressemblait vraiment à sa mère,elle se releva et tendit le canon de son magnum vers moi et murmura un « Désolée » , et elle sortit d’un coup mon revolver de sa manche pour tirer sur la côte de Jennyfer, elle tomba à terre , ces hommes vinrent la chercher et quelques uns s’attaquaient à nous, heureusement nous étions les trois meilleurs agents de mon QG, Kendall s’occupait de deux hommes, Jacob des deux autres et moi de trois autres hommes, lorsqu’un homme vint prendre Jennyfer et elle se releva sans problème, je trouvais ça bizarre ,je comprenais ce n’était qu’un scénario, elle le faisait exprès ! je la vis courir mais lorsque celui qui l’accompagnait me remarqua il tira mais me manqua la personne toucher fut Abygail, elle tomba évanoui, il fallait que je la poursuive je dis alors :
Moi : « -Occupez-vous d’Abygail ! Je vais le suivre ! »
Ils hochèrent la tête, je courrai aussi vite que je le pouvais, je montai en haut et entra dans une chambre, mais je m’arrêtai aussitôt, elle était là avec un revolver pointai vers moi.
Jennyfer : « -Je vous conseille de ne plus faire un pas lieutenant Garett ! »
Moi : « -Sinon quoi,  Jennyfer , tu es cernée je n’ai pas peur de toi, nos familles sont peut être ennemis mais je sais très bien que tu en es incapable ! »
D’un coup elle sortit une télécommande avec un bouton et un chronomètre.
Jennyfer : « -Sinon, j’exploserai le bâtiment, et vous ne reverrai plus jamais le sourire de votre fille ! Très cher Lieutenant, vous devrez aussi savoir que les gens changent ! »
Moi : « -Et qu’allez-vous faire si je vous laisse partir ? »
Jennyfer : « -Si je vous revois me poursuivre, dites adieu à votre fille ! »
Sur ces mots, je n’eu pas le temps de répliquer qu’elle s’en alla, je ne devais pas la poursuivre, sinon ma fille mourrai…puis je ressentais quelque chose pour cette femme mais tout sauf de l’amour, c’était de la pitié.
Je revins dans la pièce pour rejoindre les autres ,on me questionnait sur ce qui c’était passé et je mentis.
Moi :  « -Jennyfer est morte, j’ai caché son corps »
Je regardai ma fille qui souriait en disans.
Kendall : « -Abygail n’a rien heureusement, la balle ne l’a même pas effleurer, c’est juste qu’elle s’est évanouie avec la peur »
D’un coup Abygail semblait bouger les yeux, nous étions tous pencher vers elle , elle marmonna en regardant Kendall.
Abygail : « -Kenda…est-ce qu’on est mort ? On est au paradis ? »
Ma fille soupira exaspérée.
Kendall : « -Non Aby, on est vivant et la balle ne t’a même pas effleurer l’oreille alors arrête ta comédie et debout, il faudrait qu’on rentre. »
Sur ces mots, Abygail se releva, nous partîmes vers la camionnette faisant signe à l’équipe de nous suivre.
Cela faisait 1 heure que nous étions arrivés, j’étais dans mon bureau en train de lire le journal en fumant un cigare quand je reçu un appel, je répondis et entendit la voix de mon vieux frère Ebben.
Ebben : « -Allo ! Suis-je bien en train de parler à Garett Lavander ? »
Moi : « -Oui, mon vieux Ebben cela fait longtemps !! »
Ebben : « -Oui mon frère ! Aha, bien tu m’avais envoyé un message…Tu voulais me parler, cela semble bien important. »
Moi : « -Eh bien,j’ai revu Jennyfer Gomez, il y a un soucis, pour te faire un résumé, si je ne cesse de la pousuivre, Kendall sera en danger de mort, et tu connais Jennyfer, lorsqu’elle veut quelque chose elle fait tout pour l’avoir je voudrais te demander un service dont toi-même tu en tiendra avantage. »
Ebben : « -Hm…je vois cela, où veux-tu en venir ? »
Moi : « -Dernièrement, j’ai appris que tu enquêtais en Australie dans une île prés de Sydney et que tu avais besoin de renfort contre des mafieux, si j’ai bien compris d’après les rapports de Johnson, cette mafia introduit dans un pensionnat de l’île quelques uns de leur membre pour attirer les élèves dans leur triangle, n’est-ce-pas ? »
Ebben : « -Ah !Sacré Johnson, bon, j’imagine que tu veux m’envoyer ta fille ‘est-ce pas ? »
Moi : « -Exactement, alors qu’en penses-tu ? »
Ebben : « -Et bien…ta fille m’a l’air très compétente d’après les rapports des missions qu’elle a accompli puis je ne pourrai pas dire non pour revoir ma nièce ! c’est un oui ! »
Moi : « -Super ! Je lui en parlerai ! Mais surtout, personne ne doit savoir que je suis son père là bas, tu devras jouer le rôle du père ! »
Il accepta donc la condition, puis j’appelai Jacob, il semblait être juste derrière la porte…Il m’avait sûrement entendu.
Jacob : « -Alors que comptez vous faire ? »
Moi : « -Je compte l’envoyer à Sidney et nulle besoin de protester, ma décision est prise. »
Jacob : « -Bien…à vos ordres mon Lieutenant, bon, j’imagine que vous voulez que j’appelle votre fille ? »
J’hochai la tête et Jacob appela Kendall, il se retira fermant la porte, puis je me levai d’un air sévère me dirigeant vers ma fille.
Moi :  « -Kendall…Malgré ta bêtise d’avoir désobéi au fait que je ne t’acceptais pas dans cette mission j’ai une récompense pour toi. »
Kendall : « -Vraiment ?! Laquelle ? »
Moi : « -Dans cette mission tu m’as montré tes compétences en tant qu’agent de l’UCCMD, pour cela je t’administre le rôle d’informateur infiltré, j’ai aussi une première mission pour toi, ton oncle Ebben a besoin d’informateur, dans une île près de Sydney , une mafia règne là bas, ils recrutent des adolescents et étudiant d’un pensionnaire où sont mis quelques uns de leur membre, tu devras infiltré ce pensionnat en tant que fille d’Ebben, et ne parlera de personne du clan Lavander, tu espionneras chaque élève nous te donnerons le droit de les suivre si l’un d’eux te semble suspect, cependant , si tu te trompe ton argent te sera retirer durant 1 semaine, et tu devras obligé le coupable a avoué, je veux impérativement un rapport chaque 2 semaine ! Accepte-tu ta mission Kendall Lavander ! »
Kendall : « -Oui mon Lieutenant ! »
Moi : « -Bien, Kendall Lavander, toi, en tant qu’informateur infiltré du clan Lavander, promets de ne jamais trahir notre famille et de combattre contre les mafieux et le deal. »
Sur ces mots je la pris dans mes bras une dernière fois en lui disant que j’étais fière d’elle.
Deux mois plus tard, l’heure est venue, ma fille était prête, elle s’était bien entraînée et nous avons fait attention à changer son physique pour qu’on ne la reconnaisse pas, elle avait des cheveux oranges tangarine et ses yeux gris étaient rouges grâce aux lentilles.
Avant qu’elle ne s’en aille, je la prenait dans mes bras une dernière fois pour humer cette douce odeur qu’elle portait, je sentais en elle l’odeur de sa mère et voyait en elle, l’intelligence, les compétences et le caractère de sa mère, ma petite fille a grandi, je lui tendis un magnum, c’était ma première arme.
[Retour au présent]
Je soupirai, lisant le journal d’aujourd’hui:
« 06/08/2016, Orlando, Floride.
L’unité UCCMD a encore frappé, nos sauveurs ! Notre ville grâce au clan Lavander est débarrassée du dealeur Ewith Jaggers, nous les remercions d’assurer chaque jour la sécurité de notre pays, il veille sur nous jour et nuit comme une mère poule ! Viva Lavander ! »
Je souriai et me disais que là bas où était ma fille, je la surveillerai où qu’elle se trouve je la protègerai même après ma mort, car comme l’amour d’une mère pour sa fille, un père protègera son enfant toute sa vie.




Infos Complémentaires :
▬ Ton petit pseudo : Nahei.
▬ Comment as-tu atterri ici ? : Grâce a un top site !
▬ Tu as un DC ? Si oui, qui : Non.
▬ T'en penses quoi, du coup ? Je pense que ce forum est juste super ! Perso, j’adore le contexte.
▬ Tu affirmes avoir bien lu le règlement ? Oui, lu et approuvé !
Codage par Tyria - Crimi


Dernière édition par Kendall Lavander le Ven 2 Sep - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Julia Antaeus
Pensionnaires
Pensionnaires
avatar

Messages : 140
Date de naissance : 15/05/1994
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 23

Feuille de personnage
Surnom: Ju'
Âge: 17 ans
Chambre/Appartement:

MessageSujet: Re: Lieutenant Garett? Non, sa fille.   Sam 27 Aoû - 14:07

Bienvenue ! Ton histoire semble un peu... Capillotracté, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griffin P. Jackson
Pensionnaires
Pensionnaires
avatar

Messages : 32
Date de naissance : 30/01/2002
Date d'inscription : 21/03/2015
Age : 15

Feuille de personnage
Surnom: Griffouille
Âge: 18 ans
Chambre/Appartement:

MessageSujet: Re: Lieutenant Garett? Non, sa fille.   Sam 27 Aoû - 15:35

Oh, une seconde américaine !!! Yay !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lieutenant Garett? Non, sa fille.   Sam 27 Aoû - 16:48

Merci! Et bien...c'est vrai qu'il y a trop d'informations en même temps mais j'ai essayé de suivre mon imagination et d'organiser les événements du mieux que je pouvais!
Revenir en haut Aller en bas
Julia Antaeus
Pensionnaires
Pensionnaires
avatar

Messages : 140
Date de naissance : 15/05/1994
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 23

Feuille de personnage
Surnom: Ju'
Âge: 17 ans
Chambre/Appartement:

MessageSujet: Re: Lieutenant Garett? Non, sa fille.   Sam 27 Aoû - 16:49

Tu verras bien ce que te dira Jenny.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lieutenant Garett? Non, sa fille.   Sam 27 Aoû - 17:55

Hâte de voir! ^^ je serai contente de pouvoir corriger mes fautes.
Revenir en haut Aller en bas
Jenny C. Robinson
Personnel
Personnel
avatar

Messages : 2462
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Surnom: Jen'
Âge: 26
Chambre/Appartement: À la pension, au premier étage.

MessageSujet: Re: Lieutenant Garett? Non, sa fille.   Lun 29 Aoû - 21:25

Coucou et bienvenue ♥

On dirait que je me fais attendre ^^'

Désolée :/ Je m'occupe de toi dès demain, même punition que les autres Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionmakeitcount.forumactif.com
Jenny C. Robinson
Personnel
Personnel
avatar

Messages : 2462
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Surnom: Jen'
Âge: 26
Chambre/Appartement: À la pension, au premier étage.

MessageSujet: Re: Lieutenant Garett? Non, sa fille.   Mer 31 Aoû - 14:34

Coucou ♥

Il y a beaucoup d'informations, j'avoue. J'espère juste qu'elles sont correctes.

"Ces cheveux". Ce sont les cheveux de Kendall donc mets le pronom possessif "ses". Tu as fait cette erreur plusieurs fois, prends le temps de te relire.

Je te validerais lorsque tu auras corriger ces fautes Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionmakeitcount.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lieutenant Garett? Non, sa fille.   Ven 2 Sep - 19:49

D'accord! Excusez moi pour ces fautes je les corrige de suite!
Revenir en haut Aller en bas
Jenny C. Robinson
Personnel
Personnel
avatar

Messages : 2462
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Surnom: Jen'
Âge: 26
Chambre/Appartement: À la pension, au premier étage.

MessageSujet: Re: Lieutenant Garett? Non, sa fille.   Sam 3 Sep - 18:44

Coucou ♥

Tu peux me tutoyer sans problème Razz

C'est beaucoup mieux, merci d'avoir pris le temps de faire une correction ♥

Je te valide, bon jeu ♥

N'oublies pas de réserver ton avatar Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionmakeitcount.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lieutenant Garett? Non, sa fille.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lieutenant Garett? Non, sa fille.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un article à lire de manière intelligeante ! Martelly lieutenant de Palin en AS
» Chasse entre mère et fille
» |Selena Kristen Stiwart ♥ Une fille parmis tant d'autres...|
» Présentation de Raphaëlle Ein, l'innocente vilaine fille...
» Les relations père/fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Un peu de paperasse :: ➺ Les archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: