AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Heureusement que je suis aveugle. Je ne peux pas me relire. Lilly Rose ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilly Rose
Pensionnaires
Pensionnaires
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 18/04/2014

MessageSujet: Heureusement que je suis aveugle. Je ne peux pas me relire. Lilly Rose ~    Ven 18 Avr - 23:00

Lilly Rose - Iri Flina (Sword Girls)
Infos Générales :
▬ Âge et Date de Naissance : Lilly a dix-huit ans et est née le 1 mai 1998.
▬ Nationalité : Lilly est française.
▬ Sexe et Sexualité : Lilly est une adolescente (donc une jeune fille) qui est hétérosexuelle, désolée les filles !
▬ Groupe : Pensionnaire
▬ Club : //
▬ Études : Lycée, sixième grade. Elle n'en a plus pour longtemps avant d'entrer à l'université. Ce qu'elle veut faire plus tard est encore un peu flou...
▬ État Civil : Célibataire
▬ Travail : //
Description Physique :
Lilly mesure un petit mètre soixante. Elle n'a pas fini de grandir, puisqu'elle n'a que seize ans. Cependant, elle aime bien sa petite taille comme elle le dit si bien. ~

La jeune fille pèse cinquante-six kilos ou dans ces eaux-là. Elle va rarement sur une balance, sauf pour les visites médicales, qui ne sont pas aussi fréquentes que ça. ~

Les yeux de Lilly sont teintés d'une jolie nuance turquoise, dans les tons plutôt clairs. Ils paraissent un peu plus foncés lorsqu'elle est énervée mais la jeune fille est rarement en colère. ~

L'adolescente a les cheveux d'un beau blond. Ils sont longs (jusqu'au milieu du dos voire un peu moins longs), ondulés et quelques mèches plus courtes se rebellent sur son front, lui gênant ainsi la vue. ~

Lilly a ce qu'il faut où il faut, et comme elle ne sait pas dessiner... tu vas devoir la rencontrer pour t'apercevoir qu'elle est comme tout le monde le dit : mignonne. Tu n'auras plus qu'à la persuader qu'elle l'est, puisqu'elle ne se trouve pas aussi mignonne que ça.

La jeune fille ne porte que des robes, longues ou courtes, dans les tons bleus, noirs ou blancs. Elle met un uniforme s'il y a besoin, pour se rendre au lycée par exemple. Et, comme son père est un grand radin, elle n'a pas grand chose dans son armoire. Sa mère est donc obligée de faire des lessives assez souvent pour que sa chère fille ait de quoi s'habiller. Tu devines bien qu'elle a des sous-vêtements sous sa robe, qu'elle porte des chaussures... sabots plutôt à toutes les saisons, qu'elle a deux ou trois nuisettes et quelques autres vêtements qui ornent son armoire.

Description Mentale :
Maladroite (Lilly a beau être habituée à la vie en noire, elle se prend des murs, des portes, des poteaux et... des gens aussi. Parfois, elle dit des choses en gaffant mais ce n'est pas de sa faute : elle ne voit rien et sans toucher de ses mains ce qu'elle souhaite, elle tente de deviner. C'est ainsi qu'elle commet de jolies boulettes, il faut l'excuser la pauvre) ~

Sensible (Elle pleure dès qu'un de ses animaux disparaît dans la nature ou meurt, elle est toute triste quand quelqu'un lui raconte quelque chose de triste -logique, hein ?- et elle rougit au moindre compliment ou à la moindre gaffe qu'elle commet. Quand elle apprend, malgré elle à force d'écouter une conversation qu'elle n'aurait pas dû entendre, et qu'il s'agit de quelque chose de tristounet, ça la touchera aussi et versera donc quelques larmes) ~

Timide (Elle n'ose pas demander de l'aide quand elle en a besoin ou n'engagera pas la conversation avec un(e) inconnu(e). Elle n'est encore jamais tomber sur quelqu'un d'odieux ou qui n'aime pas les aveugles, mais sait-on jamais. Nous vivons dans un monde de fous, non ? ~

Joyeuse (Respire la joie de vivre. Si tu fais partie de ses proches, tu auras tôt fait de t'apercevoir que, malgré son handicap, Lilly est une jeune fille heureuse. Elle n'a certes jamais vu la lumière du jour, mais ça ne l'empêche pas de vivre sa petite vie en ta compagnie.) ~

Attachante (Mine de rien, Lilly est une jeune fille qu'on apprécie beaucoup, on a envie de l'aider, limite de faire les choses à sa place... mais elle préfère se débrouiller seule. Elle n'aime pas faire pitié, même si tu n'éprouves pas ce sentiment et tient beaucoup à sa "liberté".)

~  Mignonne (Ce n'est pas elle qui le pense, mais les autres qui lui disent sauf qu'elle n'y croit pas. Comment lui ouvrir les yeux ? Oui, c'est compliqué pour quelqu'un qui n'a jamais vu le jour donc trouve une solution pour lui prouver qu'elle est attirante mais n'insiste pas trop non plus !) ~

Histoire :
La mère de Lilly, prénommée Alix, est une jolie fleuriste âgée de vingt-cinq ans. Elle rencontra son père, Narcisse, un an plus tard, lors d'un voyage à Paris. Elle avait pris quelques vacances pour se reposer. Son travail était assez fatiguant, malgré qu'elle ait quelques employés pour la seconder. Ils tombèrent amoureux au premier regard. On a beau dire que les coups de foudres, ça n'existe pas, pour elle s'en était bel et bien un.

Les deux jeunes gens ne se sont ni mariés, ni pacsés. Et à peine un an après leur rencontre, Alix tomba enceinte. Narcisse n'était pas très heureux de cette nouvelle et il le cacha bien à la jeune femme. En effet, radin comme il était, il ne voulait pas qu'un bébé puise parmi ses millions pour ses couches, ses biberons, ses vêtements, ses landaus et tout ce qu'il faut pour s'occuper de lui. Alix n'avait pas encore découvert que son compagnon prenait soin de son argent, au point de ne pratiquement rien lui donner et bien sûr, il était hors de question d'avoir un compte en commun. Selon Narcisse, les femmes étaient très dépensières. C'est peut-être pour cette raison qu'il est contre le mariage.

Alix se servit donc de ses maigres économies pour que Lilly, sa chère et tendre petite fille, ne manque de rien.

Ce qu'il faut savoir, c'est que Lilly a bien vu le jour lors de l'accouchement mais ses yeux sont restés dans les ténèbres. Malgré les analyses lors des neufs mois de grossesse et toutes les précautions qu'Alix a pris, sa fille était aveugle. Bien entendu, Narcisse fut furieux de cette nouvelle et un médecin leur assura que Lilly a une chance de voir le jour, si elle se fait opérer lorsqu'elle sera plus grande. Toutefois, s'ils tardent trop à se décider... la petite ne pourra plus espérer voir le jour. Il ne fallait pas compter sur son père pour user un seul centime pour son opération, laissant Alix malheureuse.

Lilly grandit donc dans le noir le plus complet et lorsqu'elle fut en âge d'aller à l'école, sa mère eut une aide spéciale pour sa fille. C'est à peine si elle en avait besoin, puisque tous les autres petits enfants l'aidèrent. On croit que ces petits êtres ne comprennent pas tout, mais ils ne sont pas aussi idiots. Ainsi, ses camarades de classe et même ceux des autres classes s'amusèrent avec elle. C'est limite s'ils ne se battaient pas pour avoir Lilly avec eux...

En CP et en primaire, il se passa la même chose malgré la personne qu'Alix avait engagé pour sa fille : toutes celles et ceux qui étaient en maternelle avec elle ne la quittèrent plus. Notre Lilly était quelque peu embarrassée, mais elle était heureuse. Malgré son handicap, personne ne se moquait d'elle, ils l'adoraient tous. Sa mère n'eut donc pas besoin de s'en faire pour sa chère et tendre fille.

Lilly était une enfant sérieuse, qui ne ratait et ne sautait aucune classe. Au lycée, elle retrouva quelques camarades de maternelle et de primaire. Il faut dire que ces derniers ont tout fait pour la suivre, ce n'était pas mignon ?

L'aide spéciale de la jeune fille, qui lui apprenait le braille, à compter ses pas pour l'aider à s'orienter et à utiliser sa canne blanche avait changé. Celle qui s'occupait d'elle avait pris sa retraite, alors à ses douze ans, Lilly eut un beau jeune homme à son service. Il était âgé de vingt ans, dans ces eaux-là. On en saura plus sur lui plus tard.

Et puis, un soir, Lilly surpris une conversation entre ses parents. Sa mère s'en prenait à son père, elle lui reprochait sa radinerie, puisqu'il pouvait sauver les yeux de la jeune fille, âgée de seize ans. Philip, le jeune homme qui était à son service, l'avait suivi en haut des escaliers et écouta avec elle. Ce qu'il entendait là le mis hors de lui. Comment son propre père pouvait être aussi... radin et cruel ? Il se retint de descendre les marches et de s'incruster dans la conversation, voire même d'en venir aux mains pour coller une bonne raclée au père. Philip préféra emmener Lilly dans sa chambre et il se promit de ne parler qu'à Alix dès le lendemain matin.

Ainsi, aux alentours de neuf heures le lendemain matin, Philip réveilla Lilly qui n'avait pas d'école et ils descendirent tous deux au salon. La mère de la jeune fille était assise dans le canapé, le père était déjà parti travailler. C'était l'occasion rêvée pour une discussion sérieuse.

Philip, qui avait une idée derrière la tête, l'exposa à Alix et à Lilly : s'ils partaient loin de Narcisse, en Australie ? Le jeune homme, qui venait de ce pays, connaissait une pension idéale pour la jeune fille et de toute façon, il n'allait pas la quitter. Elle était toujours sous sa protection, à cause de son handicap, jusqu'à ce qu'elle parvienne à se débrouiller seule.

Alix ne pesa pas longtemps le pour et le contre : elle avait beau aimer Narcisse, il ne serait jamais d'accord pour que leur fille se fasse opérer. Philip promis qu'elles n'allaient manquer de rien, comme quoi le jeune homme leur cachait bien des choses...

C'est ainsi que, sans laisser un seul mot à son compagnon, Alix s'envola pour l'Australie avec sa chère et tendre fille, sans oublier Philip. Tous trois allaient vivre sur l'île Rosebury, le seul endroit où il ne fait pas bon vivre étant donné sa réputation.

Une nouvelle vie allait commencer pour Lilly, vas-tu en faire partie ? ~

Infos Complémentaires :
▬ Ton petit pseudo : Lilly plus connue sous Jen' !
▬ Comment as-tu atterri ici ? : J'ai fondé le forum pardi.
▬ Tu as un DC ? Si oui, qui : Jen', Malika-Rose et Lola.
▬ T'en penses quoi, du coup ? Si je suis là, devine toi-même ce que j'en pense...
▬ Tu affirmes avoir bien lu le règlement ? Je n'ai lu QUE le règlement, c'est grave ?
Codage par Tyria - Crimi


Dernière édition par Lilly Rose le Sam 23 Juil - 18:13, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Heureusement que je suis aveugle. Je ne peux pas me relire. Lilly Rose ~    Ven 18 Avr - 23:55

Héhé, mais bienvenue, toute mignonne !  Kao3 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Heureusement que je suis aveugle. Je ne peux pas me relire. Lilly Rose ~    Sam 19 Avr - 0:12

Bienvenu demoiselle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Heureusement que je suis aveugle. Je ne peux pas me relire. Lilly Rose ~    Sam 19 Avr - 7:22

Bienvenu et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Heureusement que je suis aveugle. Je ne peux pas me relire. Lilly Rose ~    Sam 19 Avr - 9:04

Bienvenue parmi nous ♥
Je m'occuperais de toi petite demoiselle ♪
Donc n'hésites pas si tu as une question et tu peux do'res et déjà venir papoter sur la cb ou flooder un peu en attendant ~
Bon courage pour ta fiche ♥

(Al : *pars flinguer le père de Lily*/ Eze : Ignore-le >.>)
Revenir en haut Aller en bas
Lilly Rose
Pensionnaires
Pensionnaires
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 18/04/2014

MessageSujet: Re: Heureusement que je suis aveugle. Je ne peux pas me relire. Lilly Rose ~    Sam 19 Avr - 9:35

*rougit en voyant tous les messages de bienvenue* m... merci =3

Son pôpa ne vaut pas la peine de faire un aller-retour pour le tuer, sinon elle sera obligée de demander à son tuteur d'acheter des oranges pour les apporter au futur taulard X'D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Heureusement que je suis aveugle. Je ne peux pas me relire. Lilly Rose ~    Dim 20 Avr - 11:02

Alors... après avoir longtemps délibéré, j'ai décidé que finalement je ne pouvais pas... ne pas te valider~ *a la connerie*

Donc, bienvenue parmi nous jolie pensionnaire, amuse- toi bien ♥
Revenir en haut Aller en bas
Lilly Rose
Pensionnaires
Pensionnaires
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 18/04/2014

MessageSujet: Re: Heureusement que je suis aveugle. Je ne peux pas me relire. Lilly Rose ~    Dim 20 Avr - 11:06

B... bonjour et m... merci ! =3

(2 négations = 1 affirmation ? X'D)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Heureusement que je suis aveugle. Je ne peux pas me relire. Lilly Rose ~    Dim 20 Avr - 11:13

Exactement ♥
Revenir en haut Aller en bas
Lilly Rose
Pensionnaires
Pensionnaires
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 18/04/2014

MessageSujet: Re: Heureusement que je suis aveugle. Je ne peux pas me relire. Lilly Rose ~    Jeu 5 Mar - 21:50

Bonsoir ♥

J'ai oublié de signaler ma petite modification dans la bio' pour parler de l'île :3

Citation :
C'est ainsi que, sans laisser un seul mot à son compagnon, Alix s'envola pour l'Australie avec sa chère et tendre fille, sans oublier Philip. Tous trois allaient vivre sur l'île Rosebury, le seul endroit où il ne fait pas bon vivre étant donné sa réputation.

Une nouvelle vie allait commencer pour Lilly, vas-tu en faire partie ? ~

Voilà ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heureusement que je suis aveugle. Je ne peux pas me relire. Lilly Rose ~    

Revenir en haut Aller en bas
 
Heureusement que je suis aveugle. Je ne peux pas me relire. Lilly Rose ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je ne suis pas bavard, je peux quant même? mwhaha
» Je suis ton père! Tu peux tout me dire [PV Emma]
» Si je ne suis pas là, tu peux t'adresser à ma soeur Flo ! Surtout ne crois pas un mot de ce qu'elle va te dire, elle est siphonnée † Debbie Inglehart
» Les mangeuses de bagels
» Je suis un peu Perdu..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Un peu de paperasse :: ➺ Les dossiers :: Inscriptions :: Jeunes validés-
Sauter vers: