AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aaron prend son indépendance [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Aaron prend son indépendance [FINI]   Sam 19 Avr - 17:19

Fawkes Aaron, Peter
Infos de base :

Feat Suoh Mikoto - K-Project


ÂGE & DATE DE NAISSANCE : 19 ans
NATIONALITÉ : Australienne
SEXE & SEXUALITÉ : Homme & Indeterminé (il ne s'est jamais intéréssé à ça pour le moment)
GROUPE : Etudiant
CLUB : Club d'Escrime en simple membre, puisqu'il débarque à la Pension.
ÉTUDES : Droit, première année.
ÉTAT CIVIL : Célibataire
TRAVAIL : Aucun, il ne sait même pas ce que c'est.
Infos Complémentaires:
CARACTERE :

Aaron est avant tout une personne intelligente et travailleuse. Cultivé dans de nombreux domaine, il a toujours du donné le meilleur de lui-même pour correspondre aux attentes de ses parents. Et, bien que cela ait eu un effet nefaste sur sa sociabilisation, Aaron est aujourd'hui une personne possédant une grande culture générale, mais aussi doué pour les études et travailleur. Ne lâchant pas prise devant le dur labeur qui l'attend, Aaron relèvera toujours ses manches et donnera toujours le meilleur de lui-même pour réussir. C'est grâce à cette capacité qu'il est devenue le meilleur de sa classe, où qu'il a obtenu son excellent niveau d'escrime (il a même participé au championnat junior nationale et a remporté la seconde place !)

Devant ce besoin et ce devoir de toujours tout réussir, Aaron a perdu beaucoup de temps à travailler et à s'isoler plutôt qu'à apprendre à connaitre les autres et à s'intégrer. De ce fait, le jeune homme n'a jamais eu (ou très peu) de lien avec les jeunes de son âge. Sans ami, il était le garçon que tout le monde fuyait, travaillant trop et jamais drôle. Autant dire que désormais, Aaron a un sérieux retard dans sa sociabilisation. Il reste donc souvent silencieux et écoute. Froid, distant, il n'ose pas approcher les autres de lui-même car il a peur qu'ils le fuient ou le rejettent directement. Pour cela, les autres le pense souvent inintéressant voire même hautain. Mais non, notre pauvre Aaron est juste perdu parmi les autres.

Lié à ce côté non sociable, et connaissant mal les retords de notre société, Aaron est assez crédule et naïf vis à vis des autres. Prenant tout au premier degré, il a tendance à ne pas comprendre les jeux de mots trop recherché et les sous-entendu du premier coups. C'est parfois mignon à voir, d'autres fois, c'est extrêmement irritant ou gênant à regarder.

Cependant, face à son indépendance toute nouvelle, Aaron a compris qu'il devait se méfier un peu plus des gens et surtout ne pas se laisser marcher dessus. Encore plus avec les problèmes familiaux qu'il a eut, il se sent souvent facilement agressé lorsqu'il ne comprends pas quelque chose. Pensant être souvent la victime de moquerie ou de rabaissement vocale, Aaron peut parfois s’énerver un peu trop facilement et s'emporter dans des insultes bien pensées pour se défendre. Il arrive même, bien que ce soit bien plus rarement, qu'il perde pied totalement et s'essaie à la violence physique. Malheureusement pour lui, si ce n'est en escrime, il n'est pas doué pour se battre et il a tôt fait de perdre son combat et une partie de son honneur...

Dernier, et plus grand point à noté pour ce jeune homme, son ignorance de la vie et des autres est relativement avancée, au point d'être un poids au quotidien. En effet, Aaron a grandi dans une famille où tout était réglé comme du papier à musique et où tout était fait par des autres. Il devait suivre des règles à la lettre, sans réfléchir ni poser de question. Au point que, depuis son indépendance, il reste parfois ahuri devant les habitudes des gens qu'il croise. Ainsi, il a été choqué de voir des enfants manger entre amis, le soir, loin de leurs parents et du repas familial. Il pensait que s'il séchait un cours (cette idée lui file toujours les chocottes!), il serait viré a tout jamais des écoles et n'aurait plus aucune étude de disponible. Ou bien, il ne savait ni se faire correctement à manger, ni faire marcher une machine à lavé. Et ça, ce n'est que le début, car Aaron ne sait pas encore un nombre de choses incalculables. Il apprendra avec le temps, par observation et reproduction, mais qui sait, peut-être aussi grâce à l'aide des autres ?
PHYSIQUE :

Aaron est un grand gaillard de 1m80, qui ne rivalise pas avec les basketteurs, mais impressionne tout de même la plupart des gens qu'il croise. Pesant dans les 70kg, il n'est pas maigre, mais le sport a fait de lui un jeune homme plutôt svelte et longiligne. Musclé par des heures d'entrainement quotidien dans son ancien club d'escrime, il possède comme tous les pratiquants de ce sport, une musculature tout en longueur, qui lui donne vivacité et souplesse. Il est tout de même assez large d'épaule, et possède une carrure avantageuse. Au final, Aaron a de quoi se défendre face à un agresseur même s'il ne lui paraitra pas si inquiétant à première vue.

Plus précisément encore, Aaron possède un visage relativement fin, bien qu'il soit doté d'un menton carré qui lui donne l'air souvent renfrogné ou fermé. Ses yeux chocolat en rajoute souvent à cette apparence distante ou froide car sans un peu de lumière, ils semblent bien plus noir que chocolat. Au contraire, avec un beau soleil d'été australien dessus, ses prunelles prennent presque une teinte ambrée et noisette qui lui donne l'air doux et heureux. Au milieu de tout cela se dresse un nez droit, un peu trop brutal, qui laisse cette impression qu'un visage coupant, taillé brusquement dans la pierre, mais relativement attirant tout de même.

Venons en aux cheveux. Aaron a les cheveux mi-long, souvent poussés en arrière car il fait parti de ces gens qui passent sans cesse la main dans leur cheveux pour les enlever de son visage, pour réfléchir, ou simplement par un toc. Toujours décoiffé, il a très longtemps subit les foudres de ses parents sans en changer son habitude. Désormais, ce style décoiffé fait entièrement parti de lui et joue dans son charme. Maintenant, intéressons nous à sa couleur. Et bien, jusque là, Aaron avait les cheveux châtains, sans reflets et sans surprise. Depuis sont emménagement près de la Pension Coral et son indépendance, il y a eu un dérapage... Ses cheveux sont teins en rouge-sombre/brun. Ca a d'abord été un choc puis, se rendant compte que personne ne l'embêtait avec ça (les australiens étant plutôt ouvert aux nouvelles modes !), il s'y est accoutumé et l'aime plutôt bien à vrai dire !

Dernier point de cette petite inspection, ses habits. Aaron est ce genre de type qui s'habille comme il le souhaite sans se prendre la tête désormais. Il a très longtemps été obligé de porter des habits stricts, carrés, qui reflétaient son éducation, mais désormais, il a pris sa vie en main. Il porte donc souvent des choses simples : tee shirt blanc, jean, basket. Peu à peu il découvre ses propres goûts. Le seul élément qui ne le quittera plus jamais, c'est sa veste de motard noir, avec une capuche poilue sur l'arrière. En toute saison, c'est son plus grand amour et il ne la quitte que rarement !
Histoire :
Aaron est né dans une famille très connue en Australie. Son père Mr Thomas Faukes était un politicien du parti travailliste australien, aussi appelé ALP qui montait en crédit et en puissance depuis qu'il s'était investi dans le parlement et que sa voix s'était élevée plus d'une fois au dessus de celle des autres. Sa mère, elle, était une avocate reconnue, qui n'était quémendé à la cour que pour des affaires de haut-lieux, et qui soutenait son mari et était devenue son cabinet d'avocat attitré, puis sa femme. De cette union de haut rang, était né un garçon, pâle et de santé fragile que l'on avait nommé Aaron.

Le petit fut très tôt remis entre les mains des meilleures nourrices du pays, ne manquant de rien si ce n'est de la précense et de l'amour de ses parents. Eveillé par des heures de jeux et d'autres stratagèmes pour enfant, il prononça son premier mot vers ses 12mois, mais se tint debout beaucoup plus tard. Il n'avait besoin de rien, puisqu'on lui amenait tout, alors autant dire que la marche ne fut pas sa première priorité. Comme beaucoup d'enfants, vers ses 3ans, on lui trouva un precepteur qui lui fut assigné jusqu'à ce qu'il sache parler et marcher correctement. Finalement, à 5ans, ils commença les cours à domicile (ses parents ne voulant pas le mêler aux autres enfants pour éviter de corrompre ses bonnes manières) sous la tutelle de plusieurs professeurs.

On exigeait de lui le meilleur, sans jamais lui laisser le temps d'abandonner ou de renoncer. Bien entendu, il avait des pauses, où il pouvait jouer à des jeux (tous classer comme des jeux ludiques), mais ils devait bien vite se tourner vers ses études. On le forma si bien qu'il appris à travailler plus qu'à vivre et que cela ne lui sembla jamais être anormal. Il avait assez vite compris que ses parents voulaient le meilleur de lui-même. Ils lui disaient souvent qu'il aurait un magnifique avenir s'il réussissait et qu'il serait le garçon le plus heureux d'Australie grâce à cela. Et le gamin qu'il était alors les crut avec des étoiles dans les yeux. Pour en rajouter à son prestige, à son éducation et pour renforcer sa constitution de bébé, on lui fit commencer très tôt l'escrime auprès d'un professeur particulier, là encore. Ce fut le plus grand coup de coeur de toute sa vie. Aaron ne lâcha jamais ce sport malgré ses heures de cours démentielles qui se profilaient dans l'avenir

L'école a domicile lui fournit de grandes connaissances jusqu'à l'âge d'entrer dans le secondaire. En effet, les parents du jeune garçon avaient entendu dire qu'il n'y avait pas meilleur école qu'une prestigieuse école Londonienne pour jeunes hommes de bonnes familles. Suivant le rythme et les modes, on envoya donc Aaron à Londres en compagnie de quelques un des autres gamins de ministres et autres députés pous parfaire son éducation. Après avoir étudié seul enfermé chez lui, toute sa vie, la gamin se retrouva loin de sa maison, entouré d'inconnus. Cela lui brisa le coeur. Les premières semaines d'internat, il pleura beaucoup, le soir, caché dans son lit. Par tristesse et angoisse, il se renferma sur lui même, cachant au monde ce qu'il ressentait et il fit la seule chose qu'il savait parfaitement faire : étudier. Aaron se perdit dans les livres et les exercices, excellant dans tous les domaines. Il travaillait tout le temps, et parfois même pendant qu'il piquorait son déjeuner ou son dinner. Cela refroidi les autres enfants, qui le vire comme un "premier de classe", inintérressant et bon à mépriser.

Cela dura le temps du collège. Aaron n'était rentré que le temps des grandes vacances à chaque fois, et la seule chose qui importait aux yeux de ses parents c'était ses résultats. Plus il repoussait ses limites, plus on lui en demandait sans le féliciter. Toujours en situation d'échec face à ses géniteurs, Aaron vécut sa dernière année de collège avec beaucoup de mal. Il se donna encore plus à fond dans les études, en oubliant même de manger et de dormir par moment. Jusqu'au jour où il fit un mauvais malaise, qui le poussa à l'hôpital. On prévint ses parents de l'état dégradé de sa santé et de sa possible depression nerveuse dûe au cours. Cela fit grand bruit parmis les amis de Mr et Mrs Faukes, qui décidèrent de rappatrié l'enfant chez eux et de le scolarisé en Australie...

Après avoir eu tout le temps des grandes vacances de ses 15ans pour se remplumer et se remettre, le gamin qui avait grandi, muri et formé un peu son esprit, se rendit compte à quel point ses parents ne voyaient en lui que le meilleur éléves d'une classe, qui reprendrait plus tard les affaires familiales et porterait avec honneur le nom de Faukes. Pourtant, même s'il avait vu et compris cela, Aaron n'avait encore rien compris au monde, à ses droits et à ses libertés. Il pensait cela normal de la part de ses parents puisqu'ils étaient une famille connue d'Australie et que son père, à ses dires, avait une grande influence dans la politique du pays. Naif, il continua de trimer comme un fou pour réussir ses études dans un lycée privé australien qui coûtait une fortune.

Cela dure encore deux ans. Deux ans où il travailla comme un bougre, où il ne developpa aucune amitié, où il ne comprenait même pas ce que faisait les autres en dehors des cours. Puis, alors que sa dernière année de lycée commençait, son père fut nommé vice-premier ministre du nouveau gouvernement. Ce fut une folie à la maison et ses parents sombrèrent dans l'euphorie. On reçut de nombreuses personnes importantes pour les diners, on devait faire attention en sortant, on ne devait plus faire aucune faux pas. Et, on demanda à Aaron d'être irréprochable. A la moindre maladresse, ses parents piquaient des colères incroyables, le privant du peu de liberté qu'il avait depuis sa naissance. On le rabaissa, le forca à entrer encore plus dans le moule de rigidité et de sérieux dans lequel il vivait depuis des années. Aaron n'osa rien dire.

Quelques moins après sa nomination, alors que le lycée se terminait dans quelques semaines et que les examens arrivaient à grands pas, une catastrophe arriva. Son père, qui baissait depuis quelques mois dans l'opinion public et dont le comportement ne convenait à personne (il cherchait à avoir trop d'influence et de pouvoir, selon les badauds) fut contraint par son propre parti de demissioner. Les sondages continuèrent de chuter, les moqueries devinrent constantes et la vie irrespirable. A l'école, on décida de prendre en cible le pauvre Aaron qui n'avait jamais parlé à personne de manière bien sérieuse. Sur le chemin pour rentrer, on le montrait du doigt. A la maison, on recevait des lettres d'insultes, de menaces et de moqueries. L'enfer débutait.

Aaron, malgré tout ça, contint un étrange sentiment de violence (qu'il n'avait jamais connu auparavant) en lui, et continua de faire de son mieux. Il reçut son diplome avec les felicitations des jurys et fut premier de sa classe avec une note exemplaire. A la maison, il se taisait et écoutait ses parents sans oser prendre parti. Puis, un jour, alors que son père se mettait à hurler sur la femme de menage qui n'avait rien fait si ce n'est être du parti politique du nouveau vice-premier ministre, il intervint. Il demanda à son père s'il se rendait compte du mal qu'il faisait autour de lui à cause de tout cela. S'il souhaitait continuer à les étouffer et les detruire avec cette histoire. S'il comprenait que tout était de sa faute. TOUT. Il y eut de grands cris ce soir là, et beaucoup de haine et de rancoeur dévidés. Ce fut ce qui brisa le peu d'équilibre qu'il restait...

Septembre 2013 : "C'est la date de mon emmenagement à Sydney, à quelques pas de la Pension Coral. Ce lieu est désormais ma nouvelle université, public. C'est celle que mon père m'a imposé, avant de me donner les clés de l'appartement et mes valises. Après être sorti de la maison, il a claqué la porte, de manière défintive et à laisser sa voiture personnelle m'accompagner jusqu'à 'chez moi'... Cette idée me semble bizarre, étrange... Chez moi... Je me rends compte que je connais les maths, la physique ou les lettres sur le bouts de doigts, mais que je ne connais rien à cette nouvelle vie. J'ai peur... j'ai peur et je me sens vivant !"
Derrière l'écran:
Ton petit pseudo : Aaron ? Surprised(Dune sinon)
Comment as-tu atterri ici ? : A force de suivre les autres pour comprendre ce qu'il y faisait ?
T'en penses quoi, du coup ? : Tout est beau quand cest nouveau !

Tu affirmes avoir bien lu le règlement ? Je les lu, relu, copié, recopié et appris par coeur !
©️ Fiche créée par Dune & Hugh pour la Pension Coral


Dernière édition par Aaron P. Fawkes le Dim 20 Avr - 13:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aaron prend son indépendance [FINI]   Sam 19 Avr - 17:28

Hello hello et bienvenue.... ALERTE ! Beau gosse ! 8D
Amuses-toi bien par ici ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aaron prend son indépendance [FINI]   Sam 19 Avr - 19:43

Salut, bienvenue et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Hastings
Pensionnaires
Pensionnaires
avatar

Messages : 155
Date de naissance : 07/11/1995
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Surnom: //
Âge: 17 ans
Chambre/Appartement: ch nº5

MessageSujet: Re: Aaron prend son indépendance [FINI]   Dim 20 Avr - 11:31

(Re)Bienvenue! ^^
On dirait que personne ne veut de toi, tu tombes sur moi donc. x)
Bonne chance!

_________________
#333300: c'est ma couleur, tu y touches tu dînes pas! ¬¬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aaron prend son indépendance [FINI]   Dim 20 Avr - 12:41

Bienvenue ... Et effectivement : ALERTE BEAU GOSSE ...*W*
Ally serais ravie de faire connaissance /bus/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aaron prend son indépendance [FINI]   Dim 20 Avr - 12:54

OH MON DIEU MIKOTOOOOOO! *___________*

Bienvenue avec un grand B *^*

C'est honneur de voir le chef des Homra parmi nous! Mon dieu Rivaille, maintenant Mikoto, ce forum serait donc le paradis? *^*

NO BLOOD NO BONES NO ASH camarade! Et bonne chance pour la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aaron prend son indépendance [FINI]   Dim 20 Avr - 13:53

Eh bien, quel accueil chaleureux vous me faites là !
Je sens que je vais bien apprendre à voler de mes propres ailes parmi vous, merci beaucoup Very Happy

J'ai terminé ma fiche, d'ailleurs. J'espère que cela vous ira  :happy:


PS : Je me suis permis de ne pas citer des noms existants vraiment au gouvernement Australien en cours pour éviter tout problème de diffamation ou autres. Mais il y a bien eu un cas d'une vice-premier ministre obligée de démissionner ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aaron prend son indépendance [FINI]   Dim 20 Avr - 18:12

Bienvenue Wahou, personnage très intéressant Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jenny C. Robinson
Personnel
Personnel
avatar

Messages : 2462
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Surnom: Jen'
Âge: 26
Chambre/Appartement: À la pension, au premier étage.

MessageSujet: Re: Aaron prend son indépendance [FINI]   Jeu 24 Avr - 9:55

Coucou et bienvenue ♥

Hugh, tu as 4 jours de retard XD

Je piétine sur ton territoire pour valider Aaron ♥

Tu connais la maison, donc n'oublies pas de demander un logement et de réserver ton personnage ^^

Bon jeu ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionmakeitcount.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aaron prend son indépendance [FINI]   Jeu 24 Avr - 10:09

Merci Jenny, je vais faire ça de ce pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Jenny C. Robinson
Personnel
Personnel
avatar

Messages : 2462
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Surnom: Jen'
Âge: 26
Chambre/Appartement: À la pension, au premier étage.

MessageSujet: Re: Aaron prend son indépendance [FINI]   Jeu 24 Avr - 10:10

Je t'en prie et désolée pour l'attente ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionmakeitcount.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aaron prend son indépendance [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aaron prend son indépendance [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» The third temptation [Aaron]
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Aaron Ekblad
» Quand la rhétorique prend le relais des baguettes... [Pv Calli]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Un peu de paperasse :: ➺ Les archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: