AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pierre Allard, commerçant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Pierre Allard, commerçant   Mar 4 Nov - 18:35

Pierre Allard



▬ ÂGE & DATE DE NAISSANCE :  32 ans, né le 8 décembre 1981
▬ NATIONALITÉ : Français
▬ SEXE & SEXUALITÉ :  Homme hétérosexuel
▬ GROUPE : Citoyen
▬ CLUB : Aucun ~
▬ ÉTUDES : Plus depuis longtemps !
▬ ÉTAT CIVIL : Concubinage
▬ TRAVAIL : Patron et cuisinier de « Cherry and Chocolate », salon de thé/pâtisseries

Description physique

A quoi je ressemble ? Physiquement ? Voyons voir... Commençons par les données chiffrées, les plus simples à indiquer. Je mesure 1m87, et je pèse, aux dernières nouvelles, un poil plus de 80kg. Ensuite... J'ai les cheveux noirs, un peu de barbe, des tatouages et voilà.

Comment ça, ça ne suffit pas ? Oui, bon, j'ai un peu forcé le trait question rapidité, mais tout de même... Bref. Mes cheveux, donc, sont noirs,et je les coupe assez courts, sans pour autant donner dans le rasé. Et tant que nous sommes dans les poils - car oui, je ne suis pas imberbe - je me rase pour n'avoir qu'un bouc sur le visage, pas trop long non plus. Et je m'épile le torse, parce que sinon, je trouve ça assez laid, avec mes tatouages.

Ah oui, question tatouages. L'intégralité de mon bras gauche, la partie gauche de mon torse, le haut de mon dos et le long de ma colonne vertébrale sont recouverts par un tatouage tribal abstrait. Je l'ai fait il y a un moment de cela, déjà. Et oui, j'ai eu affreusement mal sur le moment, et je me suis maudit d'avoir eu une telle idée. Mais bref, là n'est pas le débat. En dehors de cela... J'ai les yeux verts, un piercing sur l'arcade sourcilière gauche, deux trous à chaque oreille... Et je crois que j'ai fait le tour du mauvais garçon que je suis !

Pardon ? Mon style de vêtements ? ... Ah, genre je suis obligé d'avoir un "style" ? Euuuh... Je ne sais pas, des vêtements qui me couvrent, et qui ne m'embêtent pas ? Ou un tablier de cuisine, ça compte ? Bon, bon... Plus sérieusement, je m'habille simplement. Chaussures confortables pour marcher, un jean, le plus souvent, mais je n'ai pas que ça non plus, et un t-shirt... Un pull, un manteau quand il fait froid... Enfin, des habits, quoi, qu'est-ce que vous voulez que je dise de plus ?!

Description mentale

Parler de moi ? Hm, je ne sais pas si j'en ai envie. Après tout, nous ne nous connaissons quasiment pas, et je n'aime pas tellement m'ouvrir aux autres. Pas pour les questions intimes, en tout cas. Je parle facilement avec les gens, je ne suis pas timide. Mais raconter ma vie... Il faut que je sois en confiance, ou bien que j'en aie suffisamment marre de ce qui m'arrive pour craquer et vider mon sac une bonne fois pour toutes. Enfin, je veux bien faire un effort, je vais essayer.

En fait, un peu comme pour les confessions, je suis... une bouilloire. Ordinairement, je suis calme, placide et blasé, même, diraient certains en me voyant rester de marbre face à des situations agaçantes ou perturbantes. Mais il y a aussi une raison à cela : je sais que, si je perds mon calme, je risque de me montrer rapidement violent, beaucoup plus que je ne le souhaiterais. Oh, je ne vais pas casser la figure à un pauvre passant qui m'agace en m'assommant de questions, mais j'ai, malheureusement, le geste relativement facile lorsque j'ai perdu ma carapace d'impassibilité.

Que dire, que dire ? Si je suis altruiste ? Oui, ça m'arrive. Il y a plus serviable que moi, je ne vais pas m'arrêter pour aider chaque personne qui semble en avoir un tant soit peu besoin. Mais... Par contre, je sais ce que ressentent les gens qui n'ont rien et doivent lutter pour survivre. Alors, ceux-là, oui, je leur donne un coup de main dans la mesure de mes possibilités. Je ne suis pas du genre à me pourrir la vie au bénéfice des autres, mais si je peux faire quelque chose sans que ça ne me coûte trop...

Voyons, voyons, que pourrais-je ajouter... J'aime les films d'horreur, tant qu'ils sont plus axés sur la crainte et le suspens que sur le gore à outrance. Je me presse rarement, j'aime bien faire les choses à mon rythme, sans être stressé. Je déteste les armes à feu, plus que tout. J'ai du mal à supporter les gens qui se croient supérieurs aux autres, aussi. … Oui, bon, je suis en train de verser dans la liste sans intérêt, là. Je ferais mieux de m'en tenir là.

Histoire

Mon histoire, hein ? Vous n'allez pas me lâcher avant que je n'aie tout raconté, n'est-ce pas ? Très bien, va pour mon histoire, alors. Ce n'est pas comme si je cachais quoi que ce soit, de toute manière. Tant que vous ne vous attendez pas à de grandes circonvolutions de romancier, c'est parfait.

Je suis né à Paris, et j'ai eu une enfance assez tranquille, somme toute. Oh, je n'ai pas vécu dans les meilleurs quartiers qui soient, et mes parents ne roulaient pas sur l'or, mais dans l'ensemble, je n'avais pas à me plaindre. L'école ? Oh, je n'ai jamais vraiment aimé ça, sans être particulièrement un enfant à problème non plus. Je l'ai quittée à la fin du collège, pour faire un CAP pâtisserie. J'ai enchaîné les petits boulots, plus ou moins en rapport avec ce diplôme, et parfois moins que plus, malheureusement.

J'arrivais comme je le pouvais à garder la tête hors de l'eau, jusqu'à ce que mes parents meurent dans un accident de voiture, l'année de mes vingt ans. Tragiquement banal, n'est-ce pas ? Mais c'était eux qui payaient l'appartement où nous résidions tous les trois, et une partie de nos aliments. Alors il me fallut déménager dans un local plus petit, et Dieu sait qu'à Paris, trouver quelque chose de pas trop cher relève de l'exploit. J'avais de plus en plus de mal à joindre les deux bouts, même en prenant tous les emplois que je pouvais trouver.

Alors... Alors je commençai à voler. Je l'avoue, sans que ma honte ne me pousse à le cacher, mais sans la moindre fierté non plus. Les circonstances m'y poussèrent, je ne résistai pas particulièrement non plus ; c'était tellement plus facile comme ça. Quelques petits vols dans le métro de ci de là, quelques portefeuilles subtilisés dans la foule des grands boulevards... J'aurais pu en rester là, certainement.

Mais peu à peu, je me laissais aller sur la mauvaise pente, commettant des crimes de plus en plus graves. Ne vous méprenez pas, je n'étais toujours qu'un voleur, pas un assassin ou je ne sais quoi d'autre. Mais je passai du vol à l'arraché au vol par effraction. Peu à peu, je m'étais retrouvé dans une petite bande, et nous nous montrions de plus en plus "audacieux" dans nos méfaits. Jusqu'à ce jour-là.

Nous avions forcé la porte d'un petit commerce, au milieu de la nuit, et nous étions en train de le dévaliser lorsque le propriétaire arriva sur les lieux. Avec une arme à feu. Je me jetai sur lui pour l'empêcher de tirer, et nous roulâmes ensemble sur le sol, nous battant pour récupérer l'arme, tandis que mes compagnons s'enfuyaient. J'avais peur, je frappais l'homme pour le faire lâcher, j'essayais de lui arracher son arme des mains. Et finalement, le coup partit. Vers lui.

La suite... Vous devez vous en douter. J'ai été arrêté, jugé et condamné pour vol par effraction et homicide involontaire à cinq ans de prison ferme. J'avais 25 ans. Je suis donc sorti de prison il y a environ deux ans. Parfaitement dégoûté du crime, au demeurant. Ce meurtre, que j'avais commis même si je ne l'avais pas voulu une seule seconde, m'avait effrayé bien plus que tout ce que la justice aurait pu faire, et j'étais fermement décider à ne plus jamais manger de ce pain-là, comme on dit.

Malheureusement, la société est parfois lente à pardonner à l'individu les erreurs qu'il a commise. Du moins en ai-je eu l'impression, alors que les emplois m'étaient refusés les uns après les autres. Oh, j'arrivai bien à faire la plonge une ou deux fois, à travailler dans quelques fast-food, mais très peu de gens étaient rassurés à l'idée d'embaucher un ancien détenu, et, généralement, ils s'arrangeaient pour engager quelqu'un d'autre. Je finis par abandonner l'idée de vivre en France et partis en Australie, dans l'espoir que les gens me soient plus favorables là bas. Mais avec ma qualité d'étranger en plus...

Après un an d'échecs français et australiens, dont je n'arrivai à surmonter les derniers que grâce à un ami qui m'hébergeait gratuitement chez lui, je commençais à désespérer, je dois bien vous l'avouer. Puis, alors que je me morfondais sur un trottoir, une jeune femme a surgi de nulle part, sur son cheval blanc, pour m'emmener dans son château ! Non, je plaisante. Mais Tyria, la fille de celui qui venait de me refuser un énième emploi m'a adressé par hasard la parole. Une averse nous a fait fuir dans un café, et nous avons achevé de fraterniser.

Suffisamment, en tout cas, pour que je craque et lui raconte un peu ce qu'avait été ma vie jusqu'à ce moment-là. Elle se rendit alors compte que c'était son père qui venait de me refuser et, sans crier gare, apprenant mon diplôme de pâtissier, elle me proposa d'ouvrir une boutique avec elle. Je croyais qu'elle plaisantait, mais... Quelques mois plus tard, Cherry and Chocolate ouvrait, proposant thé, pâtisseries, cupcakes, lattés et autres petits plaisirs.

L'endroit que nous avions choisi aurait pu sembler étrange pour bien des gens. Après tout, l'Île de Rosebury n'avait pas bonne réputation. Mais elle offrait des avantages aux jeunes commerçants qui souhaitaient s'y installer, alors... Et puis je savais parfaitement que les fantômes d'un lointain passé était beaucoup moins dangereux que l'homme ne pouvait l'être...

Cela fait près d'un an que nous tenons ensemble cette boutique. Après deux ou trois mois, et une soirée devant un film d'horreur un peu trop effrayant pour la pauvre petite âme sensible qu'est ma collègue, nous nous sommes embrassés pour la première fois. Un vrai conte de fées. Et comme dans les beaux récits, nous avons passé un moment à ne faire que nous bécoter dans un coin de la boutique.

Tyria ne m'avait jamais rien dit, et c'est lorsque nous avons voulu passer à l'acte que j'ai découvert qu'elle... était une transgenre. Entre le choc et le fait de le découvrir ainsi, au dernier moment, somme toute, et par la force des choses... Ce n'est pas étonnant que ça se soit mal passé. J'ai commencé à crier, elle a paniqué, j'ai voulu partir, elle m'a retenu et je l'ai violemment poussée avant de partir marcher au hasard dans les rues, jusqu'au lendemain matin.

Je n'oublierai jamais l'état dans lequel je l'ai retrouvée. Je m'en voudrai toujours d'avoir cédé à la colère ce soir-là, je crois. Je l'ai suppliée de me pardonner au moment-même où elle exprimait la certitude dans laquelle elle était que je veuille partir loin d'elle. Finalement... Ce fut laborieux, mais nous avons fini par trouver notre équilibre. Et nous voilà.

Derrière l'écran

▬ Ton petit pseudo : Loupiotte, ou Eaxyr ou Sanael, le plus souvent ~
▬ Comment as-tu atterri ici ? : En cherchant un forum au contexte contemporain ! o/
▬ Tu as un DC ? Si oui, qui : Nope ♥
▬ T'en penses quoi, du coup ? Il est agréable à parcourir, tant au niveau du design que des textes °^°

▬ Tu affirmes avoir bien lu le règlement ? J'affirme !

Codage par Crimi


Dernière édition par Pierre Allard le Mer 11 Mar - 9:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pierre Allard, commerçant   Mar 4 Nov - 20:21

Bienvenue à toi. Very Happy
Ta fiche est terminée ? :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pierre Allard, commerçant   Mar 4 Nov - 20:24

Merciiii ♥

Oui, elle est terminée °^°
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pierre Allard, commerçant   Mar 4 Nov - 22:29

Bon et bien vu que je suis la première je vais avoir l'honneur de m'en occuper. owo -pan-

J'ai bien apprécié la lecture de ta fiche, l'histoire de ton personnage est intéressante et originale ! En fait, je n'ai globalement rien à dire. Le physique est complet, mis à part peut être son style (de vêtements) dont tu n'as pas parlé ; le caractère me va également, tout est logique. Et comme je l'ai dit l'histoire me plaît. c:

Bref bref bref, si tu veux bien me rajouter juste quelques lignes sur son style (histoire de chipoter sur un truc aha) et je pense que nous pourrons te valideyyy. ** (jenny it's ok ? owo)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pierre Allard, commerçant   Mar 4 Nov - 22:52

Merci beaucouuuup ! ♥

J'ai rajouté un paragraphe à la fin du physique sur son style de vêtements, comme demandé ! °^°
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pierre Allard, commerçant   Mer 5 Nov - 12:52

Eh bien voilà c'est parfait pour moi ♥
Tu es dès à présent validé!

N'oublie pas de faire ta fiche de relation ici
Faire un petit détour par: Le bottin des avatars

Une petite demande de rp pour finir et le tour est joué o/
Bon jeu!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pierre Allard, commerçant   Mer 5 Nov - 12:56

Merci beaucouuuup ! ♥

Je m'en occupe dans les plus brefs délais ~
Revenir en haut Aller en bas
Jenny C. Robinson
Personnel
Personnel
avatar

Messages : 2462
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Surnom: Jen'
Âge: 26
Chambre/Appartement: À la pension, au premier étage.

MessageSujet: Re: Pierre Allard, commerçant   Mer 5 Nov - 12:56

Hello et bienvenue ^^

Tu as besoin de moi pour une confirmation ? XD

Normalement, aucun étudiant ne sort avec un adulte mais Tyria n'est pas une pensionnaire et elle a 22 ans donc ça passe Smile (en plus, elle est majeure et vaccinée Razz)

Je précise une chose maintenant, parce qu'il y en a qui s'en fiche royalement, même si ça paraît logique/normal/évident : on essaie de RP avec d'autres membres. Il y en a qui reste entre eux, c'est triste je trouve vu qu'on est 71 ♥️

Je te mets dans le bon groupe et je déplace ta fiche dans les Adultes validés Pom\'sourire

Bon jeu ♥️

PS : Abby est trop rapide Very Happy On a posté en même temps donc je modifie mon message juste pour mettre ce PS :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionmakeitcount.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pierre Allard, commerçant   Mer 11 Mar - 9:56

Plop !

Fiche modifiée pour prendre en compte le nouveau contexte, j'ai rajouté un paragraphe au milieu de mon histoire :
Citation :
L'endroit que nous avions choisi aurait pu sembler étrange pour bien des gens. Après tout, l'Île de Rosebury n'avait pas bonne réputation. Mais elle offrait des avantages aux jeunes commerçants qui souhaitaient s'y installer, alors... Et puis je savais parfaitement que les fantômes d'un lointain passé était beaucoup moins dangereux que l'homme ne pouvait l'être...

Voilà voilà. Désolé du retard, je traverse une mauvaise passe en ce moment, je suis un peu plus lent qu'habituellement ><
Promis, je réponds à mon rp dès que je trouve l'inspiration pour...
Revenir en haut Aller en bas
Jenny C. Robinson
Personnel
Personnel
avatar

Messages : 2462
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Surnom: Jen'
Âge: 26
Chambre/Appartement: À la pension, au premier étage.

MessageSujet: Re: Pierre Allard, commerçant   Mer 11 Mar - 10:39

Hello ! ^^

Merci beaucoup ♥

Ne t'en fais pas pour le RP, ça arrive à tout le monde de traverser de mauvaises passes. J'espère que ça va s'arranger ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionmakeitcount.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pierre Allard, commerçant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre Allard, commerçant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» VOILA LE PATRON DE MICHELLE PIERRE-LOUIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Un peu de paperasse :: ➺ Les archives :: Anciennes fiches-
Sauter vers: